Du jardin paysan au jardin de plaisir

62C5
Du jardin paysan au jardin de plaisir
 photo LJ

Le jardin proposé par les médias aux Français fut longtemps le jardin d’agrément à l’anglaise. Pourtant, le Sud de l’Europe hérite du modèle romain, paysan, familial, vivrier et à usages multiples, qui a survécu dans les campagnes.

Il privilégie la connaissance du site, des sols, du climat, respecte l’accord entre bâti, terrain et paysage. Il marie frugalité et créativité, on y « fait avec ce qu’on a ». L’olivier reste le symbole de ce patrimoine. L’écologie aidant, ce modèle inspire le jardin d’aujourd’hui. De nombreux jardiniers recherchent une entente durable avec la terre, fondée sur une meilleure connaissance de la nature.

Beau et utile à la fois, économe, adapté aux conditions locales, le jardin redevient souvent convivial, ouvert aux échanges. Il participe de l’économie rurale.

 

Louisa Jones, Praticienne du jardin et de l'écriture. Auteure d'abondantes publications.

Date :
  • 16 octobre 2017 à 18H30
Lieu / Point de rendez-vous :
Espace Deydier
Animateur / Conférencier :
Louisa Jones