Expériences hors du temps en caverne

60C4
Expériences hors du temps en caverne

Michel Siffre réalise en 1962 la première expérience de longue durée – deux mois - hors du temps, sur un glacier souterrain à plus de 100 mètres au fond d’un gouffre alpin. Il contribue ainsi à montrer que l’homme dispose d’une horloge interne, qui fonctionne sur un rythme un peu plus long que le rythme terrestre de 24 heures.

Fort de l’appui des militaires et de la NASA – c’est l’ère des premiers vols humains dans l’espace - puis du monde médical, il organise jusqu’en l’an 2000 des expériences de plus en plus prolongées – six mois en 1966 - et sophistiquées, dotées de moyens technologiques puissants. A l’étude des rythmes biologiques vient s’ajouter celle du sommeil – électrocardiogramme, mouvements des yeux et des muscles - de la vigilance et de manière générale celle du temps humain.

Au-delà de leur retentissement médiatique, ces expériences connaissent de nombreuses retombées pratiques dans les domaines médical, aéronautique, spatial et militaire : prise de médicaments en fonction de l’heure, syndrome du décalage horaire ou jet lag, horaires de travail à bord des sous-marins nucléaires…

60C4-2    Michel Siffre est géologue et spéléologue.