La deuxième vague de domestication végétale au Proche-Orient : l’histoire de la vigne et de l’olivier

65C1
La deuxième vague de domestication végétale au Proche-Orient : l’histoire de la vigne et de l’olivier
 la vigne et l'olivier, photo JS

Les débuts de la période Néolithique, il y a environ 12000 ans, ont vu la naissance de l’agriculture avec notamment la domestication des céréales et des légumineuses. Par la suite, à partir des VI ème - V ème millénaires av. J.-C., de nouvelles espèces végétales vont être domestiquées, particulièrement la vigne et l’olivier qui sont des productions agricoles méditerranéennes emblématiques.

C’est au cours des trois derniers millénaires av. J.-C., avec la naissance des villages agraires, des villes puis des Cités-États et des royaumes qu’apparaît un monde qui se complexifie d’un point de vue non seulement politique et social mais aussi économique.

Nous examinerons les incidences de ces changements sur les systèmes de production alimentaire et plus généralement, sur les systèmes agro-pastoraux.

Linda Herveux, chercheur CNRS, antenne de Jalès.