La valse des eaux en Ardèche.

63C10
La valse des eaux en Ardèche.
 photo GN

Les eaux minérales sont à la fois simples et complexes. Leur définition «officielle» est établie par l’académie de médecine.

Des eaux de surface descendent en profondeur, se réchauffent, se chargent en diverses substances prises aux roches qu’elles traversent et remontent vers la surface le long de grandes fractures. C'est ce schéma que l'on rencontre en Ardèche.

Les sources minérales d’Ardèche sont donc toutes gazeuses à des degrés divers. Leur composition chimique entraîne leur classement en eaux bicarbonatées sodiques.

Ces sources sont en relation étroite avec les nombreuses fractures affectant l’Ardèche cristalline. Leur lien  avec les jeunes volcans d’Ardèche sera aussi abordé.

Les dernières connaissances acquises et des modèles informatiques ont permis de définir les caractéristiques nécessaires pour qu’une eau puisse être appelée « eau minérale ».

Georges Naud, hydrogéologue.