Les mystères du temps

64C10
Les mystères du temps
 Prague,horloge astronomique. photo Andrew Shiva

Comment l’homme appréhende-t-il le temps ?

Nous verrons comment l’homme tente de contrôler le temps grâce à sa mesure. Puis nous aborderons les représentations et les définitions que les artistes et les philosophes ont données au temps, avant de nous interroger sur l’étude du temps physique.

Dans la vie quotidienne l’homme utilise le temps comme un moyen de repère, il l’appréhende différemment selon son histoire personnelle, sa religion, sa culture. Une distinction sera faite entre une vision linéaire du temps, prévalant en Occident, et une vision cyclique de l’ordre temporel, prévalant par exemple en Orient.

Mais cette entité comporte beaucoup d’autres facettes étranges et passionnantes. En biologie, on le retrouve dans nos cellules où les horloges internes gèrent le vivant. Dans certains appareils du quotidien (GPS), le temps devient relatif et nécessite une précision extrême. Lorsqu’on observe l’Univers, le temps cosmologique nous permet de remonter dans le passé. Dans le monde de l’infiniment petit, le temps devient quantique et n’existe plus.

L’Homme a tenté de contrôler, de se représenter et d’étudier le temps pour l’appréhender, sans réellement parvenir à le cerner sous tous ses aspects. Il demeure un grand mystère de la science et de la pensée humaine.

C’est une partie de ce mystère que nous tenterons de dévoiler.

Jean-Luc Boissel, professeur émérite.

Date :
  • 3 décembre 2018 à 18H30
Lieu / Point de rendez-vous :
Espace Deydier
Animateur / Conférencier :
Jean-Luc Boissel,