Symbioses : ne plus se passer de l’autre, et réciproquement

64C8
Symbioses : ne plus se passer de l’autre, et réciproquement
 Anémone et poisson clown, photo Nhobgood

La vie est tissée de symbioses, quand des espèces différentes vivent tellement ensemble, en se rendant tant de services mutuels, que chacune ne peut plus se passer de l’autre. Sans abeilles, plus de miel, mais aussi plus de fleurs ; et sans fleurs, plus d’abeilles ! Les fourmis protègent des pucerons et se régalent de leur miellat.

Nous découvrirons des symbioses plus spectaculaires et moins connues : sans les bactéries symbiotes qui peuplent notre peau et nos intestins, nous ne survivrions pas ! Les arbres dépériraient sans l’association de leurs racines à des champignons. Chaque lichen est un mélange inextricable entre une algue et un champignon. Et la symbiose entre bactéries primitives a été à l’origine des cellules qui constituent désormais tout animal ou tout végétal !

Pierre Clément, biologiste, professeur honoraire des universités.

Date :
  • 19 novembre 2018 à 18H30
Lieu / Point de rendez-vous :
Espace Deydier
Animateur / Conférencier :
Pierre Clément