Ernest Pignon-Ernest et la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon

67E1
Ernest Pignon-Ernest et la Chartreuse de Villeneuve lez Avignon
 Chartreuse Notre-Dame du Val de Bénédiction, photo Velvet

Avignon

Ernest Pignon-Ernest est considéré comme l’initiateur du « street art ». Ses images grand format à la pierre noire, au fusain, les collages qu’il réalise dans les rues des villes et sur les murs des cités depuis près de 60 ans sont caractéristiques de son travail.

« Ecce Homo » propose une intervention plastique dans le réel et les résonances symboliques, mythologiques, sacrées, anthropologiques, politiques, événementielles. Près de 400 oeuvres documentent depuis plus de cinquante ans l’indicible violence du quotidien, réhabilitent ceux que notre société choisit de ne plus voir.

La Chartreuse de Villeneuve lez Avignon

Lors de l’installation de la papauté en Avignon (1305-1376), Villeneuve lez Avignon devient un des lieux de villégiature de la cour pontificale. Le cardinal Aubert y établit sa résidence et, devenu pape Innocent VI, agrandit son palais, ajoute une chapelle, en confie la décoration au peintre Matteo Giovannetti, acquiert des terres et crée une communauté de chartreux. La Chartreuse du Val de Bénédiction ne cessera ensuite de s’agrandir pour devenir, au milieu du XVIIème siècle, la plus riche de France.

L’étendue exceptionnelle sur plus de 17 000 m2 de ce monastère du XIVème siècle magnifiquement restauré est insoupçonnable de l’extérieur.