Les morilles, une diversité bien cachée

67C8
Les morilles, une diversité bien cachée
 Morille, photo JMB

Blondes, noires, élancées, rondes, délicieuses, de feu ou vulgaires, les adjectifs ne manquent pas pour qualifier l’un des champignons les plus iconiques et les plus prisés des chefs.

Mais combien d’espèces distinctes se cachent derrière cet étendard de la mycogastronomie ?

Et alors que sa culture industrielle semble maintenant maîtrisée, que sait-on de la diversité de ses modes de vie dans la nature ?

L’introduction relativement récente de la génétique en mycologie apporte des réponses à ces questions et révèle l’histoire évolutive de cette lignée de champignons si captivants.

Jean-Michel Bellanger, Chercheur INSERM, CNRS Montpellier