Le comte d’Antraïgues, un personnage romanesque au temps de la Révolution

64C5
Le comte d’Antraïgues, un personnage romanesque au temps de la Révolution
 Antraigues, photo collection B.Hofmann

La vie d'Emmanuel de Launay, comte d'Antraïgues, a été pour le moins mouvementée. Ce disciple des Philosophes a connu un bref moment de célébrité au plan national lors de la convocation des Etats Généraux en 1788. Mais le noble libéral qu'il semblait être va rapidement choisir l'émigration et la lutte contre-révolutionnaire. En compagnie de sa femme, une célèbre cantatrice, il va alors mener une vie aventureuse à travers toute l'Europe. Agent secret, espion, il servira tour à tour, en les trahissant parfois, les grandes puissances ennemies de la France révolutionnaire puis de Napoléon. Le mystère qui entoure sa fin tragique fait du comte d'Antraïgues un véritable personnage de roman.

 

Daniel Dumas, ancien enseignant, responsable de la commission "histoire" de la commune.

Date :
  • 15 octobre 2018 à 18H30
Lieu / Point de rendez-vous :
Espace Deydier
Animateur / Conférencier :
Daniel Dumas

Les Cagots, un peuple maudit

64C6
Les Cagots, un peuple maudit
 Porte des Capots, Mezin, photo Jmenj

Pendant près d’un millénaire, une catégorie de gens appelés les « Cagots » en France et les « Agotes » en Espagne, constituèrent un peuple maudit, qui connut, jusqu’au milieu du XIXème siècle, brimades et exclusions, comme les parias indiens ou les burakumin japonais.

Soumis à un statut très strict, ils ne pouvaient exercer que des métiers liés au bois, au fer et au chanvre ; ils furent donc charpentiers, charrons, forgerons, maçons, cordiers ou tisserands, parfois fossoyeurs, équarisseurs ou bourreaux.

Le propos portera par ailleurs sur les énigmes et controverses que leur histoire pose encore aujourd’hui.

Gérard Lamarque, ingénieur.

Date :
  • 5 novembre 2018 à 18H30
Lieu / Point de rendez-vous :
Espace Deydier
Animateur / Conférencier :
Gérard Lamarque.

Les vicairies carolingiennes en moyenne vallée de l’Ardèche en l’an Mil

64C7
Les vicairies carolingiennes en moyenne vallée de l’Ardèche en l’an Mil
 Pont Jaujac, photo J-C C.

Nous partirons à la découverte de la moyenne vallée de l’Ardèche aux alentours de l’an Mil. La spécificité de l’ordonnancement administratif et politique de l’époque y sera abordée par le biais d’une approche géo-historique.

Les recours aux textes anciens, ainsi que l’étude des cadastres (anciens et nouveaux), de photographies aériennes, de la toponymie et de la topographie des lieux, ont permis de mettre à jour plusieurs circonscriptions administratives carolingiennes, appelées vicairies. L'étude tentera d’en préciser les chefs-lieux et l’étendue.

Si ces structures administratives particulières disparaissent autour de l’an Mil, avec l’apparition des premiers châteaux, elles permettent cependant d’ouvrir un champ d’investigation original.

Jean-Claude Courtial, enseignant.

Date :
  • 12 novembre 2018 à 18H30
Lieu / Point de rendez-vous :
Espace Deydier
Animateur / Conférencier :
Jean-Claude Courtial.

Symbioses : ne plus se passer de l’autre, et réciproquement

64C8
Symbioses : ne plus se passer de l’autre, et réciproquement
 Anémone et poisson clown, photo Nhobgood

La vie est tissée de symbioses, quand des espèces différentes vivent tellement ensemble, en se rendant tant de services mutuels, que chacune ne peut plus se passer de l’autre. Sans abeilles, plus de miel, mais aussi plus de fleurs ; et sans fleurs, plus d’abeilles ! Les fourmis protègent des pucerons et se régalent de leur miellat.

Nous découvrirons des symbioses plus spectaculaires et moins connues : sans les bactéries symbiotes qui peuplent notre peau et nos intestins, nous ne survivrions pas ! Les arbres dépériraient sans l’association de leurs racines à des champignons. Chaque lichen est un mélange inextricable entre une algue et un champignon. Et la symbiose entre bactéries primitives a été à l’origine des cellules qui constituent désormais tout animal ou tout végétal !

Pierre Clément, biologiste, professeur honoraire des universités.

Date :
  • 19 novembre 2018 à 18H30
Lieu / Point de rendez-vous :
Espace Deydier
Animateur / Conférencier :
Pierre Clément

Le long chemin, de la chèvre angora, de Salavas au fil mohair.

64C9
Le long chemin, de la chèvre angora, de Salavas au fil mohair.
 Chèvre angora et mohair, photo J-M B.

La chèvre angora est originaire de Turquie, d'où son nom qui porte l'ancien nom de la capitale qui est Ankara aujourd'hui. Sa lointaine origine est tibétaine d'où sa volumineuse toison. Bien acclimaté à Salavas, le troupeau est composé de 45 chèvres.

Le mohair pousse à une vitesse de 1,5 à 2 cm par mois en moyenne, on obtient donc à chaque tonte de belles mèches de 10 à 15cm, pour 1,6 à 4,5kg de mohair par chèvre. L’alimentation des chèvres est très importante, elle conditionne la finesse et la qualité du fil. La tonte est biannuelle, les toisons sont minutieusement nettoyées à la main de tous les débris végétaux.

La production de mohair nécessite de nombreuses opérations  (lavage, peignage, teinture …) réalisées dans différents pays européens, jusqu’à obtention du fil, que nous récupérons 9 à 10 mois plus tard, déjà teinté dans les couleurs demandées.

Jean-Marc Besnier, artisan du bois, amoulageur.

Date :
  • 26 novembre 2018 à 18H30
Lieu / Point de rendez-vous :
Espace Deydier
Animateur / Conférencier :
Jean-Marc Besnier

Les mystères du temps

64C10
Les mystères du temps
 Prague,horloge astronomique. photo Andrew Shiva

Comment l’homme appréhende-t-il le temps ?

Nous verrons comment l’homme tente de contrôler le temps grâce à sa mesure. Puis nous aborderons les représentations et les définitions que les artistes et les philosophes ont données au temps, avant de nous interroger sur l’étude du temps physique.

Dans la vie quotidienne l’homme utilise le temps comme un moyen de repère, il l’appréhende différemment selon son histoire personnelle, sa religion, sa culture. Une distinction sera faite entre une vision linéaire du temps, prévalant en Occident, et une vision cyclique de l’ordre temporel, prévalant par exemple en Orient.

Mais cette entité comporte beaucoup d’autres facettes étranges et passionnantes. En biologie, on le retrouve dans nos cellules où les horloges internes gèrent le vivant. Dans certains appareils du quotidien (GPS), le temps devient relatif et nécessite une précision extrême. Lorsqu’on observe l’Univers, le temps cosmologique nous permet de remonter dans le passé. Dans le monde de l’infiniment petit, le temps devient quantique et n’existe plus.

L’Homme a tenté de contrôler, de se représenter et d’étudier le temps pour l’appréhender, sans réellement parvenir à le cerner sous tous ses aspects. Il demeure un grand mystère de la science et de la pensée humaine.

C’est une partie de ce mystère que nous tenterons de dévoiler.

Jean-Luc Boissel, professeur émérite.

Date :
  • 3 décembre 2018 à 18H30
Lieu / Point de rendez-vous :
Espace Deydier
Animateur / Conférencier :
Jean-Luc Boissel,

Des anciennes aux « nouvelles » routes de la soie

64C11
Des anciennes aux « nouvelles » routes de la soie
 Atlas Catalan, caravane, photo A. Cresques

Dès le IIème siècle av JC et jusqu’au XVème siècle, les échanges entre l’Europe et la Chine furent intenses et fructueux.

Aujourd’hui, l’Occident, après la financiarisation de son économie (cf. conférence UP du 2 déc. 2013) est obsédé par le court terme qui « myopise » toute vision économique, politique et culturelle.

La Chine, elle, pense à long terme avec un projet stratégique et économique présenté en 2013 par le Président Xi Jinping. Ce projet (2013-2049) qui implique une soixantaine de pays, est évalué à 1500 milliards de dollars, soit l’équivalent de cinq plans Marshall en monnaie d’aujourd’hui. Il consiste à bâtir de gigantesques réseaux d’infrastructures (routes, voies ferrées, ports, aéroports, corridors économiques...) reliant la Chine à l’Europe en passant par l’Asie Centrale, mais aussi en intégrant l’Afrique et l’Asie du Sud-est. Où en est-on aujourd’hui, cinq ans après la présentation du projet ?

Jacques Sassoon, Ingénieur.

Date :
  • 10 décembre 2018 à 18H30
Lieu / Point de rendez-vous :
Espace Deydier
Animateur / Conférencier :
Jacques Sassoon.

Pablo PICASSO, une peinture qui mord

64C1
Pablo PICASSO, une peinture qui mord
 P.Picasso, photo Ricard Canals i Llambí, Domaine public

Pablo PICASSO est l’un des plus grands artistes du XXème siècle, à la fois dessinateur, peintre, sculpteur… le maître espagnol a constitué une œuvre engagée, prolifique et passionnante.

Son parcours a été extrêmement riche ; il traverse divers courants artistiques sans jamais s’y enfermer, fait preuve d’une immense créativité et mène une profonde réflexion sur la peinture.

Picasso est un artiste chez qui les désirs, les sensations, les inquiétudes, les pulsions trouvent rapidement une traduction concrète formelle ; il ne s’arrête jamais sur l’acquis, interroge, conteste, détruit et reprend les formes qu’il invente, en les renouvelant.

Il manifeste inlassablement l’esprit de l’enfance, sa fraicheur et sa vigueur : «Je fais une peinture qui mord».

Coralie Bernard, enseignante en histoire de l’art.

La Sicile au carrefour des cultures

64C2
La Sicile au carrefour des cultures
 Temple de la Concorde, Agrigente, photo B.Werner

La Sicile est une terre de légende, un carrefour où se sont mêlés intimement civilisations, arts et cultures, par les multiples conquêtes dont elle fut l’objet.

Phéniciens, Grecs, Romains, Vandales, Byzantins, Sarrasins, Normands, Suèves, Angevins, Espagnols… s’y succédèrent, faisant de cette île, située au point de rencontre de l’Occident et de l’Orient, un creuset, témoin privilégié de l’histoire de l’Occident méditerranéen.

Alain Galoin, enseignant chercheur en histoire-géographie.

Les francophones d’Amérique – entre résistance et métissage

64C3
Les francophones d’Amérique – entre résistance et métissage
 Château Frontenac, Quebec, photo P. Hurteau

A travers un périple nous conduisant de Montréal à Cayenne et de Québec à St Pierre et Miquelon, nous irons à la rencontre de gens qui nous parlent à l’oreille dans notre langue avec un bel accent, comme un écho identitaire, à des milliers de kilomètres de chez nous.

A l’heure de la mondialisation, cette conférence nous propose de mieux comprendre cette francophonie passionnée et fraternelle, véritable espace économique, culturel et politique.

Eric Gérome, écrivain et conférencier.

L’opéra, art total

64C4
L’opéra, art total
 Bayreuth Théâtre, gravure, photo E Schuré

Du spectacle lyrique des origines jusqu’au drame musical contemporain, quelle est l’actualité et quel est  l’avenir d’un art qui, à travers les siècles, a multiplié les expériences de jonction entre la musique et la scène théâtrale ?

Le propos portera sur le projet d’art total, révolution entreprise à Bayreuth par Richard Wagner (1813 - 1883) et parachevée par son petit fils, Wieland Wagner (1917-1966), dont la disparition prématurée n’a pas permis d’apprécier l’importance de son apport dans ce domaine.

Christian Cheyrezy, professeur de musicologie et artiste peintre.

De l’Empire au Commonwealth, quels héritages aujourd’hui ?

63C1
De l’Empire au Commonwealth, quels héritages aujourd’hui ?
 le Commonwealth

Des années 1870 à 1940, le Royaume-Uni s’est trouvé à la tête de l’empire le plus vaste et le plus déployé que le monde ait jamais connu. La création des dominions puis du Commonwealth lui a permis de procéder au XX ème siècle à une décolonisation souvent jugée plus « exemplaire » que celle des autres puissances coloniales. Qu’en a-t-il été vraiment ? Il est difficile de penser que la dislocation d’un tel empire n’ait pas laissé des « héritages » multiples et profonds, mais comment les lire et les interpréter dans un monde d’une complexité grandissante ?

Anne Paquette, ex-Maître de Conférences en civilisation britannique à Paris IV-Sorbonne, à Sciences-Po-Paris et à l'Ecole Polytechnique.

L’agriculture ardéchoise, garante d’une alimentation diversifiée et de qualité.

63C2
L’agriculture ardéchoise, garante d’une alimentation diversifiée et de qualité.
 photo JS

L’agriculture ardéchoise est la résultante de nombreux facteurs qui contribuent à une importante variété des productions : diversité des reliefs, qualité agronomique des sols, atouts et contraintes climatiques, géographie qui dicte et oriente l’activité des hommes.

Seront présentées les spécificités du domaine agricole ardéchois, les différentes productions et exploitations, les évolutions des cinquante dernières années, ainsi que les grands enjeux de demain.

Un temps d’échange est prévu, en fin de conférence, afin d’engager le dialogue avec les auditeurs.

Jean-Luc Flaugère, Président de la chambre d'agriculture de l'Ardèche.

agriculture-ardechoise

Chambre agriculture projet-mandature 2013-2019

La domestication végétale ou les débuts de l’agriculture.

63C3
La domestication végétale ou les débuts de l’agriculture.
 labour à l'araire, photo L.H

Il y a 12000 ans environ, la relation entre l’homme et son milieu naturel va être bouleversée par les débuts de l’agriculture. La sélection de végétaux et leur mise en culture pour se nourrir représente une transformation socio-culturelle fondamentale dans notre histoire.

Des vestiges de végétaux retrouvés sur les sites archéologiques permettent de retracer cette histoire. D’autres disciplines telles que l’archéologie, l’archéozoologie ou l’étude des silex complètent ces recherches. C’est en effet par le recoupement de ces travaux que l’on peut donner une image d’ensemble d’un événement aussi important dans l’histoire de l’humanité.

Linda Herveux, Chercheur associé Archéorient CNRS, antenne de Jalès.

Le CERN à Genève.

63C4
Le CERN à Genève.
 Tunnel LHC,photo CERN

Le CERN : de l’infiniment petit à la révolution technologique, le rôle de la recherche fondamentale.

L’organisation européenne pour la recherche nucléaire : le CERN (Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire), est un laboratoire entièrement dédié à la recherche fondamentale dans le domaine de la physique des particules.  En 450 av. J.C. , Empédocle se posait déjà les mêmes questions qui intéressent et occupent le CERN aujourd’hui.

Cette organisation est également à l’origine de nouvelles technologies qui ont profondément modifié notre mode de vie depuis une vingtaine d’années. C'est au CERN que fut inventé le World Wide Web. La recherche fondamentale alimente en effet l’innovation. La récente concrétisation de la particule de Higgs est certainement l’une des découvertes des plus universelles, car elle a nécessité la collaboration de chercheurs de nombreux pays.

Et c’est sans doute cette collaboration de physiciens du monde entier, au-delà des frontières politiques, culturelles, philosophiques ou religieuses, qui constitue la véritable réussite du CERN.

Jean-Pierre Revol, Physicien au CERN.

Le Bernin : la poésie du marbre.

63C5
Le Bernin : la poésie du marbre.
 Les 4 fleuves, Rome . photo J.S

Surnommé le second Michel-Ange, jamais sculpteur du Baroque n’atteindra un tel degré de perfection dans la forme, la torsion, l'illusion du mouvement et la finesse de la taille. Nous tenterons d’aborder les spécificités de cet artiste pour comprendre son apport dans l’histoire de l’art.

Cyril Deves, Docteur en histoire de l'art, enseignant-chercheur à l'école d'art Emile Cohl de Lyon.

L’archéologie subaquatique.

63C6
L’archéologie subaquatique.
 Drakkar,Oslo; photo JS

L'archéologie subaquatique est un champ de recherches maintenant cinquantenaire, toujours en plein essor. Il apporte des informations uniques sur la relation de l'homme à la mer et aux espaces aquatiques : construction navale, commerce fluvial et maritime, navigation, exploitation des milieux lacustres, fluviaux et maritimes ...

Seront présentés successivement un rappel historiographique de cette discipline et ses divers domaines d'intervention, ainsi que les techniques mises en œuvre pour fouiller sous l'eau.

L’étude portera sur les périodes allant de l'Antiquité au Moyen Age, ainsi que sur les époques plus récentes, des grandes découvertes à nos jours.

Franck Brechon, Docteur en Histoire et Archéologie, chercheur au Centre de Recherches sur les Sociétés et Environnements en Méditerranée de l'Université de Perpignan.

 

 

La greffe de moelle osseuse.

63C7
La greffe de moelle osseuse.
 10/7/2010 Nice matin

Commencée dans les années 1970, la greffe de moelle osseuse consiste à transfuser des cellules souches hématopoïétiques d’un donneur à un receveur atteint, le plus souvent, d’une maladie du sang.

Nous découvrirons :

- ce qu’est la moelle osseuse et quelles sont les maladies traitées par cette greffe ;

- la différence entre autogreffe et allogreffe de moelle osseuse et la raison de l’importance de l’identité HLA entre donneur et receveur ;

- les différentes étapes de la recherche d’un donneur pour allogreffe (famille, fichier de donneurs volontaires, cellules du sang placentaire) et les modalités des prélèvements ;

- les résultats thérapeutiques attendus.

Marie Marthe Tongio est médecin retraitée, ancienne chef du laboratoire d’histocompatibilité de Strasbourg.

Histoire de la carte postale en Ardèche.

63C8
Histoire de la carte postale en Ardèche.
 Collection J.M Champanhet

Les premières cartes postales ont été postées, en France, en 1869.
De la guerre de 1870 à l'Exposition Universelle de 1900 et sa Tour Eiffel, en passant bien évidemment par l'art photographique en 1891, la carte postale va connaître son âge d'or pour atteindre 800 millions d'exemplaires en 1914. Elles ont permis aux blessés et aux assiégés de communiquer avec leur famille.
Nous découvrirons l’évolution des différents procédés d’impression.
Les clichés édités par un albenassien, Camille Artige, photographe de renom, considéré par ses pairs comme le Rembrandt de la carte postale, nous dévoileront la vie dans le Bas-Vivarais et la ville d’Aubenas au début du XXèmesiècle.
Chaque carte postale est une précieuse documentation graphique, souvenir durable de tous les évènements importants, des modes, mœurs et coutumes. C’est une pièce d’un immense puzzle mettant en scène plus d’un siècle de l’histoire humaine, l’ensemble constituant un véritable capital encyclopédique.

Bernard Hofmann, cartophile.

Albigeois et Cathares.

63C9
Albigeois et Cathares.
 Queribus,photo:BlueBreezeWiki

Parler des Albigeois et des Cathares, c’est parler de l’histoire d’une dissidence religieuse développée dans le Languedoc aux XIIème et XIIIème siècles ; mais c’est parler aussi d’une répression violente qui a pris la forme de la première croisade organisée en pays chrétien.

Seront abordés les grands thèmes de la religion cathare. Puis comment les armées catholiques, les procédés de l’église catholique romaine et les bûchers de l’Inquisition ont déraciné cette hérésie.

Jean Tongio, Professeur Honoraire des Universités.

Chocolaterie Menier : histoire, architecture et société.

63C11
Chocolaterie Menier : histoire, architecture et société.
 chocolaterie Menier, Noisiel. photo B.D

Ce patrimoine industriel, situé à Noisiel,  sera présenté sous trois angles : architectural, historique et social.

Il est composé de plusieurs bâtiments classés, construits de 1874 à 1908, très innovants quant à leurs procédés architecturaux.

Il a abrité une chocolaterie, dans laquelle 2000 salariés ont travaillé.Il a été associé à une ferme, la Ferme du Buisson, où les patrons de la chocolaterie, les Menier, ont, derrière une architecture très théâtrale, appliqué à l’agriculture les techniques les plus innovantes. Il comprenait aussi une cité ouvrière de 151 maisons, d’un confort exemplaire à l’époque de leur construction.

C'est une page d’histoire sociale, le paternalisme, qui a existé jusqu'à l'arrivée du syndicalisme.

Quelle que soit l’opinion que l’on ait sur cette histoire, la reconnaissance et la restauration de ces bâtiments revêt une importance particulière pour le maintien d’un patrimoine industriel .

Bertrand Devaux, ingénieur en génie mécanique, auditeur libre à l'Ecole du Louvre.

bibliographie NOISIEL

Le flamenco, des origines à aujourd’hui

62C1
Le flamenco, des origines à aujourd’hui
 Barrio Triana,Seville-photoJS

Le flamenco, programmé aujourd'hui dans des lieux culturels prestigieux, est inscrit par l'UNESCO au patrimoine immatériel culturel de l'humanité.  L’ancrage en Andalousie de cet art des gitans allie trois disciplines : le chant, la guitare et la danse. L’histoire et le développement de cette culture initialement populaire et locale, est devenue nationale, puis mondiale.

Les concepts inhérents au flamenco , tels le « compas » et le « duende » seront expliqués. Enfin les thèmes des « coplas », les valeurs véhiculées par le flamenco, les caractéristiques de cet art intergénérationnel, à la fois individuel et collectif, seront mis en exergue et illustrés par des vidéos.

Catherine Espinasse , psychosociologue, présidente de l’association El Tablao à Darbres.

Histoire du protestantisme, de la Réforme à la révolte des Cévennes

62C2
Histoire du protestantisme, de la Réforme à la révolte des Cévennes

Octobre 2017 marque le 500 ème anniversaire de la proclamation des thèses de Luther. Ceci est considéré comme le début de la Réforme. Cette dernière s’est répandue en Allemagne et dans les pays nordiques, puis en Angleterre avant de toucher les Etats-Unis.

En France, une version calviniste du protestantisme s’est développée au XVI ème siècle, puis les guerres de religion ont marqué un coup d’arrêt. L’Edit de Nantes a permis sa stabilisation au XVII ème siècle jusqu’à la reprise des persécutions par Louis XIV. Au début du XVIII ème siècle les Cévennes se sont révoltées contre cette persécution : des bergers et des artisans ont pris les armes pour réclamer la liberté de culte. Cette guerre des Camisards, qui a tenu en échec les meilleures troupes du roi pendant plusieurs années, a frappé les esprits et laissé une forte empreinte dans la région.

Yves Guiton, ancien directeur général des fondations John Bost et des Diaconesses de Reuilly.

Dans la beauté des choses, le pays de chacun(e)…

62C3
Dans la beauté des choses, le pays de chacun(e)…
 Photo PT

Que faut-il entendre par esthétique ?

En quoi concerne-t-elle notre quotidien ?

Le beau est-il un souci commun entre les humains ?

Le poétique en est-il une voie d'accès ?

Par une série de questions concrètes que nous poserons depuis les expériences sensibles de l'existence et le plaisir qui y est ressenti, nous tenterons d'expliquer comment et pourquoi, de la vie, nous faisons parfois une œuvre d'art.

Philippe Tancelin , Professeur émérite de l'Université Paris-8.

Le yoga en Occident : origines, évolution, modes d’action

62C4
Le yoga en Occident : origines, évolution, modes d’action
 photo JLB

Le yoga connaît un engouement de plus en plus important en Occident. Il s’est adapté à notre culture et enrichi de nouvelles pratiques accessibles à tous. Quelles sont les caractéristiques de ce yoga occidental ?

Pour mieux le comprendre, nous devons, dans un premier temps, connaître ses racines et ses origines. Un rapide regard sur l’histoire du yoga nous aidera à apprécier la richesse de cette tradition, en constante évolution, toujours enrichie, adaptée, mais aussi exploitée.

Les effets physiques et psychiques du yoga commencent aujourd’hui à être validés par la médecine, ce qui contribue au développement de pratiques posturales et méditatives. Partant de ce constat, nous en préciserons les modes d’action.

Jean-Luc Boissel, Professeur de yoga.

Résumé conférence de JL Boissel

Du jardin paysan au jardin de plaisir

62C5
Du jardin paysan au jardin de plaisir
 photo LJ

Le jardin proposé par les médias aux Français fut longtemps le jardin d’agrément à l’anglaise. Pourtant, le Sud de l’Europe hérite du modèle romain, paysan, familial, vivrier et à usages multiples, qui a survécu dans les campagnes.

Il privilégie la connaissance du site, des sols, du climat, respecte l’accord entre bâti, terrain et paysage. Il marie frugalité et créativité, on y « fait avec ce qu’on a ». L’olivier reste le symbole de ce patrimoine. L’écologie aidant, ce modèle inspire le jardin d’aujourd’hui. De nombreux jardiniers recherchent une entente durable avec la terre, fondée sur une meilleure connaissance de la nature.

Beau et utile à la fois, économe, adapté aux conditions locales, le jardin redevient souvent convivial, ouvert aux échanges. Il participe de l’économie rurale.

 

Louisa Jones, Praticienne du jardin et de l'écriture. Auteure d'abondantes publications.

La radiologie interventionnelle

62C6
La radiologie interventionnelle
 Salle angio.,photo MG

La radiologie interventionnelle consiste à réaliser des actes non chirurgicaux, peu invasifs, sous guidage par imagerie (rayons X, ultra-sons ou champs magnétiques) et permettant le diagnostic ou le traitement de nombreuses pathologies. Le principe de cette discipline est donc d’accéder à une lésion située à l’intérieur de l’organisme pour effectuer un geste de diagnostic (ponction, prélèvement) ou de traitement. Il peut être long de décrire tous les champs d’application, tant ils sont variés. Le conférencier en évoquera les plus fréquents.

 

Michel GREGET, Praticien hospitalier, Service d’imagerie interventionnelle, Hôpitaux universitaires de Strasbourg

Littérature d’Amérique du Sud

62C7
Littérature d’Amérique du Sud
 Photo Benh Lieu Song

Qu’elle soit écrite en espagnol, en brésilien, ou en langues indigènes, la littérature d’Amérique du Sud, initiée dès le XIX ème siècle, a connu une prodigieuse explosion dans les années soixante. Les lecteurs gardent en mémoire le Macondo de Garcia Marquez ou le kaléidoscope des nouvelles de Cortazar. L’université a consacré un Borges ou un Jorge Amado, le Nobel couronné Vargas Llosa. Et ceci sans parler de la poésie... Il en est d’autres, de multiples autres, qui leurs sont postérieurs, dans ce continent foisonnant et divers. C’est à explorer cet univers, souvent proche par la langue, mais dont la culture surprend à chaque instant, que notre guide invite. Il s’agit de se faire attentif à ces voix d’ailleurs.

Vincent Gloeckler, Libraire.

Bibliographie et petite chronologie (V.Gloeckler)

A la rencontre de la faune sauvage du sud Ardèche

62C8
A la rencontre de la faune sauvage du sud Ardèche
 Photo C.Boucher

Christian Boucher, passionné depuis toujours par la nature, s’intéresse à la faune sauvage du sud de l’Ardèche riche en espèces animales nombreuses et variées.

Documentation et surtout observations sur le terrain ont enrichi ses connaissances sur le sujet. La photographie animalière nécessite une très bonne connaissance du mode de vie de l’animal, de son comportement, de son environnement et de ses habitudes au fil des saisons. Cette connaissance est indispensable à toute approche, elle seule permet de respecter la faune qui ne doit pas être dérangée. Il s’agit donc d’être naturaliste avant d’être photographe.

 

Christian Boucher, photographe et auteur d'ouvrages sur la nature sauvage.

 

Les templiers

62C9
Les templiers
 Photo PJ

Un passionné raconte l'histoire d'un ordre religieux et militaire, entouré de tant de mystères et qui durant deux siècles a contribué à changer la face du monde.

Comment cet ordre a-t-il pris naissance ? Qui sont les Templiers ? Qu'ont-ils fait ? Pourquoi et comment a-t-il fallu  qu'ils disparaissent ? Autant de questions auxquelles tentera de répondre le conférencier.

Patrick Jouve, spécialiste des templiers.

 

Hommage à Rodin, le centenaire de sa mort

62C10
Hommage à Rodin, le centenaire de sa mort
 Danaïde, photo JS

Artiste fécond et protéiforme, Rodin est souvent considéré comme le père de la sculpture moderne. Le centenaire de sa mort est l’occasion de revenir sur les spécificités de son travail, d’évoquer les notions de non fini, d’assemblage, de collage et d’accident qui jalonnent son œuvre.

Le conférencier souhaite mettre en lumière le lien unissant Rodin à la matière pour mieux appréhender l'exaltation des corps et de la chair et le tourment métaphysique qui habitent ses œuvres. Il s’agira de mieux comprendre la puissance de son génie de création qui fait appel à son érudition, son audace et son impulsivité.

Cyril Deves, Docteur en histoire de l'art, enseignant-chercheur à l'école d'art Emile Cohl de Lyon

Origine des noms de lieux en Ardèche du Sud

62C11
Origine des noms de lieux en Ardèche du Sud
 Aubenas, photo JG

La toponymie est l'étude des noms de lieux, de leur origine et de leur évolution. Dans notre région, ils sont très largement d'origine occitane, en général dérivés d'un terme latin, ou parfois d'un mot gaulois ou germanique. Mais certains toponymes concernant le relief des Cévennes ou de la Montagne ardéchoise, par exemple serre ou suc, sont issus de langues encore plus anciennes et ont ainsi traversé plusieurs millénaires pour parvenir jusqu'à nous.

Les toponymes les plus courants en Ardèche méridionale seront présentés de façon thématique : le relief, la situation dans le paysage, la végétation, les travaux des hommes et les noms de famille issus de toponymes locaux...

 

Daniel Dumas, ancien enseignant en Lettres, est animateur d'un atelier d'occitan et de randonnées thématiques au sein de l'association Randamont.

danidumazoyer@orange.fr

ci dessous texte de la conférence:

Toponymie en Ardèche méridionale

Le système indien des castes et l’universalisme moderne

61C1
Le système indien des castes et l’universalisme moderne
 photo JS

Le système des castes, lié à l'hindouisme est le système d'organisation sociale spécifique au sous-continent indien. Cette organisation sociale pluri-millénaire, qui a résisté aux transformations de l'Inde d'aujourd'hui, demeure choquante pour l’esprit européen moderne nourri d’universalisme. Il perdure sans doute parce qu’il constitue un réseau de solidarités entre les individus. Il s’agira de mettre en évidence les différences qui opposent la théorie des trois fonctions indo-européennes - la première « sacerdotale » est basée sur le sacré, la deuxième « guerrière » est liée à la défense du peuple, la troisième « productrice » à la fécondité - et la réalité indienne, fondée sur une multiplicité de castes.

 Françoise  Dastur, Philosophe, Professeur honoraire des universités.

L’idée républicaine en Alsace avant la Première Guerre Mondiale

61C2
L’idée républicaine en Alsace avant la Première Guerre Mondiale
 1871: Traité de Francfort

L'Alsace est occupée par l'Empire allemand depuis 1870. Une vie politique se réorganise peu à peu, mais la situation politique et constitutionnelle est difficile, marquée par un statut de vaincue. Trente ans après l'annexion, la situation demeure figée et des protestations s'élèvent pour faire évoluer le statut de l'Alsace-Lorraine. Celles qui nous intéressent concernent la mise en place d'une république, régime presque naturellement associé à la France et aux idées révolutionnaires pour l’Empire allemand conservateur. Que signifie cette revendication? Quels en sont les initiateurs ? Dans quel contexte idéologique?

 

Adeline Klee, Docteur en histoire, responsable de médiation du site d’Alba-la-Romaine

Volcanisme à la Réunion

61C3
Volcanisme à la Réunion
 photo MB

L’île de La Réunion culmine à plus de 3 000 m d’altitude dans l’Océan Indien au large de Madagascar. Elle est la partie émergée de plus de 2 500 000 années d’activité volcanique.

Le volcan du Piton des Neiges est assoupi depuis 30 000 ans environ, tandis que le Piton de La Fournaise, en activité depuis plus de 500 000 ans, est actuellement un des volcans les plus actifs à l’échelle mondiale.

A travers les paysages, nous rechercherons les étapes de la construction des deux édifices volcaniques, et de leur démantèlement sous l’effet de l’érosion. Nous verrons les caractéristiques particulières et la géodynamique de ce volcanisme océanique intra-plaque.

 

Michel Beurrier, Docteur ès Science en géologie, retraité du BRGM, vice-président de la Société Géologique de l’Ardèche

Dopage biologique et performances humaines

61C4
Dopage biologique et performances humaines
 Monument JO Lausanne

L’objet de cette conférence est de faire le point sur les pratiques en matière de dopage biologique. Bien qu’interdit, le dopage sportif devient, vraisemblablement à l’insu des laboratoires, un terrain d’essais pour les biotechnologies.

Après une brève définition et un rappel historique, le conférencier exposera, hors toute considération éthique ou morale, les types de pratique et les classes de produits, désignés comme des « préparations biologiques » car objets de contrôles et de suivis longitudinaux. Il fera état des récentes polémiques autour des « AUT » (autorisation d'usage à des fins thérapeutiques).

Un accent particulier sera mis sur le détournement de la thérapie génique à des fins de dopage, qui, en dehors des principes d’équité dans l’attribution des podiums, pose un problème éthique, moral, et d’avenir pour la descendance humaine car les risques encourus pour la santé sont nombreux.

 

Yves Eberhard, Professeur Honoraire ,Université Joseph Fourier, Grenoble

Le divin en Grèce antique: présence, puissance, alliance

61C5
Le divin en Grèce antique: présence, puissance, alliance
 Delphes, sanctuaire d’Apollon

Les dieux et déesses grecs nous sont connus grâce à des mythes qui racontent leurs histoires, leurs amours, leurs défaites et leurs victoires. Autour des temples, dans leurs sanctuaires, des bas-reliefs et des statues les représentent. Quelles images du divin ce polythéisme exubérant véhicule-t-il? Pourquoi la puissance divine prend-t-elle si souvent figure humaine ? Comment les sociétés hellénophones, politiquement très bien organisées, ont-elles réussi à mettre le divin de leur côté ? La conférence utilisera des documents textuels et archéologiques (vases figurés, inscriptions sur pierre, frontons de temples) pour analyser cette forme d'alliance passée entre les cités et le monde divin depuis ses premières traces (vers le 8ème siècle avant J.-C.) jusqu'à l'avènement du christianisme.

 

Violaine Cuchet Sebillotte, Professeur d'histoire ancienne, Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Brexit britannique : une surprise ?

61C6
Brexit britannique : une surprise ?
 John Bull

Après une adhésion tardive, un peu forcée et déjà conditionnelle en 1973, la Grande Bretagne a toujours entretenu des relations contradictoires et tumultueuses avec l’Europe. Ses deux partis au pouvoir, dépourvus de position claire, unanime et suivie sur le sujet, ont adopté des politiques hésitantes et embrouillées. Pourquoi ?

Le rôle de l’histoire, des institutions, sa position géographique et géopolitique, l’ « identité britannique » ont-ils pesé plus que les changements considérables des dernières décennies, au point de raviver la célèbre déclaration de Churchill au Général de Gaulle en 1944 : « Chaque fois qu’il nous faudra choisir entre l’Europe et le grand large, nous choisirons le grand large » ? Voilà qui mérite réflexion.

Anne Paquette, ex-Maître de Conférences en civilisation britannique à Paris IV-Sorbonne, à Sciences-Po-Paris et à l'Ecole Polytechnique

Notre Terre sous influence : les phénomènes astronomiques observables

61C7
Notre Terre sous influence : les phénomènes astronomiques observables
 Photo Shane Torgerson

Le conférencier nous propose d'observer directement le ciel autour de nous. Nous détaillerons ainsi les phénomènes familiers qui nous entourent : visibilité des planètes, rythme des saisons, cycle des marées, fonctionnement des éclipses, fréquence des étoiles filantes, passage des comètes, rencontre d’astéroïdes...

Nous aborderons des questions classiques : Quelle est l'influence de la Lune ? Le Soleil présente-t-il un danger ? Quels sont les risques de chutes d’astéroïdes ?...

Nous distinguerons réalité et idées reçues, en nous appuyant sur les connaissances scientifiques actuelles.

Jean-Luc Boissel, Professeur agrégé de Mécanique Théorique, ingénieur ENSAM

61C7 JLBoissel Notre terre sous influences   (Présentation de Jean-Luc Boissel du 13/03/17)

Hommage à Rodin, le centenaire de sa mort

61C8
Hommage à Rodin, le centenaire de sa mort
 Auguste Rodin, anonyme

Artiste fécond et protéiforme, Rodin est souvent considéré comme le père de la sculpture moderne. Le centenaire de sa mort est l’occasion de revenir sur les spécificités de son travail, d’évoquer les notions de non fini, d’assemblage, de collage et d’accident qui jalonnent son œuvre.

Le conférencier souhaite mettre en lumière le lien unissant Rodin à la matière pour mieux appréhender l'exaltation des corps et de la chair, le tourment métaphysique qui habitent ses œuvres. Il s’agira de mieux comprendre la puissance de son génie de création qui fait appel à son érudition, son audace et son impulsivité.

 

Cyril Deves, Docteur en histoire de l'art, enseignant-chercheur à l'école d'art Emile Cohl de Lyon

Le train du désert mauritanien

61C9
Le train du désert mauritanien
 Photo YC

Dans le nord de la Mauritanie, une voie ferrée de plus de 700 km fut construite en plein désert dans les années 1960 pour transporter jusqu’à la mer du minerai de fer.

C’est un témoignage que nous livre le conférencier. Lors d’une mission d’expertise de la voie, il découvrit comment elle fonctionnait dans la dernière décennie du XXème siècle, comment les hommes vivaient autour d'elle, comment ils luttaient contre l’ensablement constant, comment ils étaient complètement tributaires de cette voie. Dans un mélange étonnant de modernité et de tradition, de manque de moyens et d’extraordinaire débrouillardise, ils parvenaient à leur objectif : quoiqu’il arrive, le train doit passer…

 

Yann Callot,  Géographe et Géomorphologue, Professeur à Lyon 2

Le Bauhaus : une école, un style

61C11
Le Bauhaus : une école, un style
 Photo Oskar Schlemmer

Fondée à Weimar en 1919 par l’architecte moderniste Walter Gropius, Bauhaus (Maison de la construction) est l’école des arts la plus influente du XXème siècle. Ses enseignants - Wassily Kandinsky, Lyonel Feininger, Paul Klee, Oskar Schlemmer… - connurent une réputation légendaire. Ses concepts pédagogiques réformateurs continuent d’être appliqués dans les programmes de formation des écoles d’art et de création du monde entier. Né de l’avant-garde de la nouvelle construction des années 20, le « style Bauhaus » a débordé l’architecture pour rayonner sur les autres arts.

L’histoire du Bauhaus a accompagné celle de la République de Weimar qui, née de la défaite de 1918, s’est épanouie dans la révolution pour disparaitre en 1933, dans l’apocalypse hitlérienne. Ce fut le sort du Bauhaus !

Jean Tongio, professeur honoraire des Universités.

La dermatologie en Art

61C12

La dermatologie correspond à l’étude des maladies cutanées. La représentation artistique du corps humain passe par celle de sa peau. Le conférencier proposera un parcours dans les musées et collections particulières, à la recherche des singularités cutanées que les artistes, au cours des âges, ont su, pu ou voulu visualiser. Tumeurs cutanées, cancers, lésions inflammatoires, rougeurs, taches, questions de poils, de cheveux, de rides et surtout les signes des « pestes » infectieuses. Il ne s’agit pas tant des portraits que des scènes du « grand genre » – l’histoire sacrée, la mythologie, l’histoire antique – dans lesquelles les détails signifiés et signifiants ont valeur de symbole. Donc une lecture iconographique, culturelle, médicale, réaliste et symbolique de la peau en peinture.

 

Michel Faure, Professeur de dermatologie, Université Claude Bernard, Lyon

Un vrai « faux » en préhistoire : la Caverne du Pont d’Arc

60C1
Un vrai « faux » en préhistoire : la Caverne du Pont d’Arc

Construire la copie de la Grotte Chauvet relevait d’un défi technique, scientifique et esthétique. En effet, l’originale, trop vaste et complexe en volumes pour être reproduite entièrement, a été copiée - à l’identique et en partie - pour permettre au plus grand nombre de contempler ces dessins exécutés il y a près de 36 000 ans.

Si ce mode opératoire s’est imposé pour des raisons techniques et économiques, il n’en demeure pas moins révélateur de notre époque, qui regarde pour la première fois l’homme et la femme préhistoriques non plus comme d’obscurs ancêtres lointains et brutaux mais plutôt comme des cousins pas si éloignés de nous, raffinés et sensibles.

En ouvrant la Caverne du Pont d'Arc, qu’a-t-on choisi de montrer ? Qu’est-ce que ce regard, porté sur nos ascendants, nous apprend sur notre propre humanité ?

 

Caroline Le Bossé est titulaire d’un master en ethnologie.

La musique romantique, entre tempête et passion

60C2

 

Apparu en Allemagne et en Angleterre le romantisme se présente comme une réaction. Il met en avant le sentiment, par opposition à la raison, issue du mouvement français des Lumières.

La musique romantique apporte ainsi une (r) évolution dans sa façon de considérer la psyché humaine et dans les nouvelles visions du monde qu’elle propose.

La conférencière abordera ces champs nouveaux ouverts à la créativité, à travers la vie de deux compositeurs romantiques, Chopin et Schumann. Elle orientera ensuite son exposé afin de comprendre, avec deux rhapsodies hongroises de Brahms, comment a été transposé le sentiment dans la musique. La conférencière illustrera son propos par des citations au piano.

Charlotte Dejean est musicienne

 

 

Le début de l’agriculture au Proche-Orient, comprendre le changement des sociétés au moment où commence la maitrise de la nature

60C3
Le début de l’agriculture au Proche-Orient, comprendre le changement des sociétés au moment où commence la maitrise de la nature

Entre 12 000 et 5 000 avant notre ére, les habitants du Proche-Orient accomplissent une lente révolution, qu'on appelle Néolithisation. Successivement, ils se sédentarisent en petits hameaux, établissent de plus gros villages, y inventent l'agriculture puis l'élevage, maîtrisent le feu pour produire de la céramique. La conférencière présente une étape capitale de cette marche, celle des premières expériences agricoles. La culture des céréales et des légumineuses a été identifiée sur le site de Jerf el Ahmar, en Syrie du Nord, occupé il y a 11 000 ans. L’objectif est de montrer comment, à partir de l’étude des architectures et de leur organisation, il a été possible de mieux comprendre le changement des sociétés au moment où l'homme commence à produire sa nourriture.

 

Danielle Stordeur est Directeur de recherches émérite au CNRS.

Expériences hors du temps en caverne

60C4
Expériences hors du temps en caverne

Michel Siffre réalise en 1962 la première expérience de longue durée – deux mois - hors du temps, sur un glacier souterrain à plus de 100 mètres au fond d’un gouffre alpin. Il contribue ainsi à montrer que l’homme dispose d’une horloge interne, qui fonctionne sur un rythme un peu plus long que le rythme terrestre de 24 heures.

Fort de l’appui des militaires et de la NASA – c’est l’ère des premiers vols humains dans l’espace - puis du monde médical, il organise jusqu’en l’an 2000 des expériences de plus en plus prolongées – six mois en 1966 - et sophistiquées, dotées de moyens technologiques puissants. A l’étude des rythmes biologiques vient s’ajouter celle du sommeil – électrocardiogramme, mouvements des yeux et des muscles - de la vigilance et de manière générale celle du temps humain.

Au-delà de leur retentissement médiatique, ces expériences connaissent de nombreuses retombées pratiques dans les domaines médical, aéronautique, spatial et militaire : prise de médicaments en fonction de l’heure, syndrome du décalage horaire ou jet lag, horaires de travail à bord des sous-marins nucléaires…

60C4-2    Michel Siffre est géologue et spéléologue.

 

Philosophie et Poésie : «les amants terribles »

60C5
Philosophie et Poésie : «les amants terribles »

En Occident, avant même la naissance de la philosophie, la pensée est d'abord poétique. Le mode de penser poétique perdure à travers les siècles selon des variations qui voient la philosophie et la poésie alterner entre séparation et union, comme chez Nietsche, Heidegger, Artaud et d'autres.

L'intervention portera sur l'évocation rapide de ces variations au cours de l'histoire de la pensée occidentale. Elle débouchera sur la période contemporaine qui voit un ressaut de l'appel du poétique et son urgence dans un monde matérialiste. Face à une telle situation, en quoi la poésie, loin de prétendre changer le monde, peut-elle humblement participer à l'éveil de ses potentialités infinies ?

 

Philippe Tancelin est Professeur émérite de l'Université Paris-8.

Sur les traces de l’ours des cavernes en Ardèche

60C7
Sur les traces de l’ours des cavernes en Ardèche

Crânes, ossements, peintures : la Grotte Chauvet a rendu l’ours populaire auprès du public ardéchois. L’animal avait néanmoins été reconnu et mentionné dès le XIXème siècle, lors des premières recherches préhistoriques effectuées dans le département, à Chateaubourg, à Soyons, ou dans les gorges. Plus tard certaines grottes, particulièrement riches en ossements, ont même été exploitées comme phosphatières.

C’est en effet tout un territoire qui est susceptible d’avoir servi de lieu d’hibernation au plantigrade : les Deux-Ouvertures, le réseau Salomé, et des cavités moins célèbres qui recèlent des indices de passage : bauges, polis, empreintes…

Partons avec le conférencier sur les traces de l’ours des cavernes en Ardèche.

 

Michel Philippe est paléontologue,Conservateur honoraire du Muséum de Lyon, chargé de l’étude des ossements et indices de fréquentation de l’animal dans l’équipe de recherches sur la grotte Chauvet.

Edouard Pignon et la bataille du réalisme

60C8

La biographie d’Edouard Pignon évoque, non sans une certaine « tendresse », un peintre du XX ème siècle peu ou pas connu du plus grand nombre.

A travers le travail singulier de cet ami de Picasso, mari de l’écrivaine Hélène Parmelin, c’est un regard en marge de l’histoire de l’art officielle que l’on porte sur le XX ème siècle.

Pignon fut l’un des acteurs de la grande bataille du réalisme qui a suivi la dernière guerre mondiale, en s’inscrivant en particulier contre le « réalisme socialiste soviétique » d’une part et « l’abstraction américaine » d’autre part.

A travers les moyens mis en œuvre par Edouard Pignon, nous pouvons nous interroger sur les problèmes de la représentation du réel, de l’espace et du mouvement en peinture.

 

Jean-Claude Vincent est Professeur Agrégé d’Arts appliqués.

Mystères et complexité de l’orgue

60C9
Mystères et complexité de l’orgue

 Cette conférence se propose de présenter cet instrument mystérieux et complexe qu’est l’orgue à tuyaux: ses origines, son histoire, mais aussi sa fabrication et son fonctionnement. Pourquoi plusieurs claviers et un pédalier, et comment l’organiste peut à lui seul « piloter » un instrument aussi imposant. Au travers de courts exemples musicaux, nous découvrirons les compositeurs et les différentes esthétiques qui font son répertoire. Nous terminerons par une visite vidéo des entrailles du Grand-Orgue de Notre-Dame de Paris qui vient d’être restauré.

La photo d’annonce est celle de l’orgue de Jaujac.

 

 

Jean-Marie Hugues est organiste titulaire de l’orgue de Jaujac.

Les visions énigmatiques de Jérôme Bosch

60C10

Longtemps considéré comme le peintre du diable, Bosch n’est pas seulement un inventeur de monstres et de chimères. Cette conférence mettra en lumière la complexité et la puissance d’innovation de cet artiste. Nous verrons comment il parvient à faire la synthèse de l’Art du Moyen Âge et de l’esprit de la Renaissance. Bosch est un érudit qui utilise les textes bibliques et les bestiaires médiévaux pour parler de son temps et de ses contemporains. Il influencera des peintres comme Breughel, Goya,  Dali, ou encore des réalisateurs comme Guillermo del Torro.

Tant il est vrai que la figure de la grotesque, de l’hybride, au-delà des limites culturelles et linguistiques, parle à tout le monde. Bosch nous intrigue parce qu’il s’adresse à notre imaginaire et à notre aptitude à élaborer du merveilleux.

 

Cyril Devès, Docteur en histoire de l’art, enseignant-chercheur à l’école d’Art Emile Cohl.

Les greffes d’organes

60C11
Les greffes d’organes

Née au milieu du XXème siècle, et d’abord exceptionnelle, la greffe d’organe est aujourd’hui un traitement codifié, réalisé en routine par des praticiens spécialisés. Cette évolution résulte des progrès des techniques chirurgicales, de l’apport des connaissances immunologiques et de l’apparition de traitements immunosuppresseurs efficaces.

Après une rapide présentation historique et chirurgicale, la conférencière détaillera le Complexe Majeur d’Histocompatibilité de l’Homme, qui est la carte d’identité immunologique de l’individu et permet d’expliquer le rejet.

Seront ensuite commentés les résultats actuels des greffes d’organes, la gestion de la liste d’attente, et la carence du nombre de donneurs.

 

Marie-Marthe Tongio est Médecin à la retraite. Ancienne chef du laboratoire d’histocompatibilité de Strasbourg.