Informations Conférences

Toutes les conférences commencent à 18h30 précises.
Merci d’être à l’heure pour ne pas perturber le bon déroulement de la conférence.

Le PASS conférences

61C0

Venir à une conférence :

  1. Tarif forfaitaire :
    • Vous pouvez acheter le PASS Conférences, son coût est de 10 € (5 € pour un étudiant), il vous donne accès à toutes les conférences du programme, il est réservé aux adhérents.
  2. Tarif unitaire :
    • Vous règlez 5 € pour la conférence, en présentant votre carte d’adhérent, ou 3 € en présentant votre carte d’étudiant.
    • Si vous n’êtes ni adhérent, ni étudiant, le tarif est de 7 € pour la conférence.
Date :
  • 1 janvier 2017 à 18H30
Informations complémentaires :
Toutes les conférences ont lieu à l’Espace Deydier à Pont d’Ucel, elles débutent à 18H30 précises.

Le système indien des castes et l’universalisme moderne

61C1
Le système indien des castes et l’universalisme moderne
 photo JS

Le système des castes, lié à l'hindouisme est le système d'organisation sociale spécifique au sous-continent indien. Cette organisation sociale pluri-millénaire, qui a résisté aux transformations de l'Inde d'aujourd'hui, demeure choquante pour l’esprit européen moderne nourri d’universalisme. Il perdure sans doute parce qu’il constitue un réseau de solidarités entre les individus. Il s’agira de mettre en évidence les différences qui opposent la théorie des trois fonctions indo-européennes - la première « sacerdotale » est basée sur le sacré, la deuxième « guerrière » est liée à la défense du peuple, la troisième « productrice » à la fécondité - et la réalité indienne, fondée sur une multiplicité de castes.

 Françoise  Dastur, Philosophe, Professeur honoraire des universités.

L’idée républicaine en Alsace avant la Première Guerre Mondiale

61C2
L’idée républicaine en Alsace avant la Première Guerre Mondiale
 1871: Traité de Francfort

L'Alsace est occupée par l'Empire allemand depuis 1870. Une vie politique se réorganise peu à peu, mais la situation politique et constitutionnelle est difficile, marquée par un statut de vaincue. Trente ans après l'annexion, la situation demeure figée et des protestations s'élèvent pour faire évoluer le statut de l'Alsace-Lorraine. Celles qui nous intéressent concernent la mise en place d'une république, régime presque naturellement associé à la France et aux idées révolutionnaires pour l’Empire allemand conservateur. Que signifie cette revendication? Quels en sont les initiateurs ? Dans quel contexte idéologique?

 

Adeline Klee, Docteur en histoire, responsable de médiation du site d’Alba-la-Romaine

Volcanisme à la Réunion

61C3
Volcanisme à la Réunion
 photo MB

L’île de La Réunion culmine à plus de 3 000 m d’altitude dans l’Océan Indien au large de Madagascar. Elle est la partie émergée de plus de 2 500 000 années d’activité volcanique.

Le volcan du Piton des Neiges est assoupi depuis 30 000 ans environ, tandis que le Piton de La Fournaise, en activité depuis plus de 500 000 ans, est actuellement un des volcans les plus actifs à l’échelle mondiale.

A travers les paysages, nous rechercherons les étapes de la construction des deux édifices volcaniques, et de leur démantèlement sous l’effet de l’érosion. Nous verrons les caractéristiques particulières et la géodynamique de ce volcanisme océanique intra-plaque.

 

Michel Beurrier, Docteur ès Science en géologie, retraité du BRGM, vice-président de la Société Géologique de l’Ardèche

Dopage biologique et performances humaines

61C4
Dopage biologique et performances humaines
 Monument JO Lausanne

L’objet de cette conférence est de faire le point sur les pratiques en matière de dopage biologique. Bien qu’interdit, le dopage sportif devient, vraisemblablement à l’insu des laboratoires, un terrain d’essais pour les biotechnologies.

Après une brève définition et un rappel historique, le conférencier exposera, hors toute considération éthique ou morale, les types de pratique et les classes de produits, désignés comme des « préparations biologiques » car objets de contrôles et de suivis longitudinaux. Il fera état des récentes polémiques autour des « AUT » (autorisation d'usage à des fins thérapeutiques).

Un accent particulier sera mis sur le détournement de la thérapie génique à des fins de dopage, qui, en dehors des principes d’équité dans l’attribution des podiums, pose un problème éthique, moral, et d’avenir pour la descendance humaine car les risques encourus pour la santé sont nombreux.

 

Yves Eberhard, Professeur Honoraire ,Université Joseph Fourier, Grenoble

Le divin en Grèce antique: présence, puissance, alliance

61C5
Le divin en Grèce antique: présence, puissance, alliance
 Delphes, sanctuaire d’Apollon

Les dieux et déesses grecs nous sont connus grâce à des mythes qui racontent leurs histoires, leurs amours, leurs défaites et leurs victoires. Autour des temples, dans leurs sanctuaires, des bas-reliefs et des statues les représentent. Quelles images du divin ce polythéisme exubérant véhicule-t-il? Pourquoi la puissance divine prend-t-elle si souvent figure humaine ? Comment les sociétés hellénophones, politiquement très bien organisées, ont-elles réussi à mettre le divin de leur côté ? La conférence utilisera des documents textuels et archéologiques (vases figurés, inscriptions sur pierre, frontons de temples) pour analyser cette forme d'alliance passée entre les cités et le monde divin depuis ses premières traces (vers le 8ème siècle avant J.-C.) jusqu'à l'avènement du christianisme.

 

Violaine Cuchet Sebillotte, Professeur d'histoire ancienne, Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Brexit britannique : une surprise ?

61C6
Brexit britannique : une surprise ?
 John Bull

Après une adhésion tardive, un peu forcée et déjà conditionnelle en 1973, la Grande Bretagne a toujours entretenu des relations contradictoires et tumultueuses avec l’Europe. Ses deux partis au pouvoir, dépourvus de position claire, unanime et suivie sur le sujet, ont adopté des politiques hésitantes et embrouillées. Pourquoi ?

Le rôle de l’histoire, des institutions, sa position géographique et géopolitique, l’ « identité britannique » ont-ils pesé plus que les changements considérables des dernières décennies, au point de raviver la célèbre déclaration de Churchill au Général de Gaulle en 1944 : « Chaque fois qu’il nous faudra choisir entre l’Europe et le grand large, nous choisirons le grand large » ? Voilà qui mérite réflexion.

Anne Paquette, ex-Maître de Conférences en civilisation britannique à Paris IV-Sorbonne, à Sciences-Po-Paris et à l'Ecole Polytechnique

Notre Terre sous influence : les phénomènes astronomiques observables

61C7
Notre Terre sous influence : les phénomènes astronomiques observables
 Photo Shane Torgerson

Le conférencier nous propose d'observer directement le ciel autour de nous. Nous détaillerons ainsi les phénomènes familiers qui nous entourent : visibilité des planètes, rythme des saisons, cycle des marées, fonctionnement des éclipses, fréquence des étoiles filantes, passage des comètes, rencontre d’astéroïdes...

Nous aborderons des questions classiques : Quelle est l'influence de la Lune ? Le Soleil présente-t-il un danger ? Quels sont les risques de chutes d’astéroïdes ?...

Nous distinguerons réalité et idées reçues, en nous appuyant sur les connaissances scientifiques actuelles.

Jean-Luc Boissel, Professeur agrégé de Mécanique Théorique, ingénieur ENSAM

61C7 JLBoissel Notre terre sous influences   (Présentation de Jean-Luc Boissel du 13/03/17)

Hommage à Rodin, le centenaire de sa mort

61C8
Hommage à Rodin, le centenaire de sa mort
 Auguste Rodin, anonyme

Artiste fécond et protéiforme, Rodin est souvent considéré comme le père de la sculpture moderne. Le centenaire de sa mort est l’occasion de revenir sur les spécificités de son travail, d’évoquer les notions de non fini, d’assemblage, de collage et d’accident qui jalonnent son œuvre.

Le conférencier souhaite mettre en lumière le lien unissant Rodin à la matière pour mieux appréhender l'exaltation des corps et de la chair, le tourment métaphysique qui habitent ses œuvres. Il s’agira de mieux comprendre la puissance de son génie de création qui fait appel à son érudition, son audace et son impulsivité.

 

Cyril Deves, Docteur en histoire de l'art, enseignant-chercheur à l'école d'art Emile Cohl de Lyon

Le train du désert mauritanien

61C9
Le train du désert mauritanien
 Photo YC

Dans le nord de la Mauritanie, une voie ferrée de plus de 700 km fut construite en plein désert dans les années 1960 pour transporter jusqu’à la mer du minerai de fer.

C’est un témoignage que nous livre le conférencier. Lors d’une mission d’expertise de la voie, il découvrit comment elle fonctionnait dans la dernière décennie du XXème siècle, comment les hommes vivaient autour d'elle, comment ils luttaient contre l’ensablement constant, comment ils étaient complètement tributaires de cette voie. Dans un mélange étonnant de modernité et de tradition, de manque de moyens et d’extraordinaire débrouillardise, ils parvenaient à leur objectif : quoiqu’il arrive, le train doit passer…

 

Yann Callot,  Géographe et Géomorphologue, Professeur à Lyon 2

Le processus de création musicale : musique et émotions

61C10
Le processus de création musicale : musique et émotions
 Photo AS

Vaste et passionnante question que la compréhension du processus de création musicale qui engendre les émotions chez l’auditeur. Qu’est-ce qui fait naître cette puissance évocatrice et sensible ?

Le conférencier s’appuiera sur l’écoute de citations pour en dégager les propriétés physiques, structurelles, expressives, et déterminer leur rôle dans les émotions qu’elles suscitent. Nous chercherons ensemble si les propriétés expressives dépendent du contexte de création – journal intime du compositeur – ou si elles procèdent de notre état d’esprit du moment. Nous serons invités à chercher des correspondances entre formes musicales et émotions. La musique adoucirait-elle les mœurs ? Enfin, l’intelligibilité d’une œuvre musicale repose-t-elle également sur l’appréhension de son fonctionnement esthétique ?

 

 

Antoine Sebillotte, Hautboïste professionnel,  Directeur du Conservatoire d'Eaubonne, Directeur du choeur parisien Elisabeth Brasseur.

Le Bauhaus : une école, un style

61C11
Le Bauhaus : une école, un style
 Photo Oskar Schlemmer

Fondée à Weimar en 1919 par l’architecte moderniste Walter Gropius, Bauhaus (Maison de la construction) est l’école des arts la plus influente du XXème siècle. Ses enseignants - Wassily Kandinsky, Lyonel Feininger, Paul Klee, Oskar Schlemmer… - connurent une réputation légendaire. Ses concepts pédagogiques réformateurs continuent d’être appliqués dans les programmes de formation des écoles d’art et de création du monde entier. Né de l’avant-garde de la nouvelle construction des années 20, le « style Bauhaus » a débordé l’architecture pour rayonner sur les autres arts.

L’histoire du Bauhaus a accompagné celle de la République de Weimar qui, née de la défaite de 1918, s’est épanouie dans la révolution pour disparaitre en 1933, dans l’apocalypse hitlérienne. Ce fut le sort du Bauhaus !

Jean Tongio, professeur honoraire des Universités.

La dermatologie en Art

61C12

La dermatologie correspond à l’étude des maladies cutanées. La représentation artistique du corps humain passe par celle de sa peau. Le conférencier proposera un parcours dans les musées et collections particulières, à la recherche des singularités cutanées que les artistes, au cours des âges, ont su, pu ou voulu visualiser. Tumeurs cutanées, cancers, lésions inflammatoires, rougeurs, taches, questions de poils, de cheveux, de rides et surtout les signes des « pestes » infectieuses. Il ne s’agit pas tant des portraits que des scènes du « grand genre » – l’histoire sacrée, la mythologie, l’histoire antique – dans lesquelles les détails signifiés et signifiants ont valeur de symbole. Donc une lecture iconographique, culturelle, médicale, réaliste et symbolique de la peau en peinture.

 

Michel Faure, Professeur de dermatologie, Université Claude Bernard, Lyon

Le PASS conférences

60C0

Venir à une conférence :

  1. Tarif forfaitaire :
    • Vous pouvez acheter le PASS Conférence, son coût est de 10 € (5 € pour un étudiant), il vous donne accès à toutes les conférences du programme, il est réservé aux adhérents.
  2. Tarif unitaire :
    • Vous règlez 5 € pour la conférence, en présentant votre carte d’adhérent, ou 3 € en présentant votre carte d’étudiant.
    • Si vous n’êtes ni adhérent, ni étudiant, le tarif est de 7 € pour la conférence.
Date :
  • 1 septembre 2016 à 18H30
Informations complémentaires :
Toutes les conférences ont lieu à l’Espace Deydier à Pont d’Ucel, elles débutent à 18H30 précises.

Un vrai « faux » en préhistoire : la Caverne du Pont d’Arc

60C1
Un vrai « faux » en préhistoire : la Caverne du Pont d’Arc

Construire la copie de la Grotte Chauvet relevait d’un défi technique, scientifique et esthétique. En effet, l’originale, trop vaste et complexe en volumes pour être reproduite entièrement, a été copiée - à l’identique et en partie - pour permettre au plus grand nombre de contempler ces dessins exécutés il y a près de 36 000 ans.

Si ce mode opératoire s’est imposé pour des raisons techniques et économiques, il n’en demeure pas moins révélateur de notre époque, qui regarde pour la première fois l’homme et la femme préhistoriques non plus comme d’obscurs ancêtres lointains et brutaux mais plutôt comme des cousins pas si éloignés de nous, raffinés et sensibles.

En ouvrant la Caverne du Pont d'Arc, qu’a-t-on choisi de montrer ? Qu’est-ce que ce regard, porté sur nos ascendants, nous apprend sur notre propre humanité ?

 

Caroline Le Bossé est titulaire d’un master en ethnologie.

La musique romantique, entre tempête et passion

60C2

 

Apparu en Allemagne et en Angleterre le romantisme se présente comme une réaction. Il met en avant le sentiment, par opposition à la raison, issue du mouvement français des Lumières.

La musique romantique apporte ainsi une (r) évolution dans sa façon de considérer la psyché humaine et dans les nouvelles visions du monde qu’elle propose.

La conférencière abordera ces champs nouveaux ouverts à la créativité, à travers la vie de deux compositeurs romantiques, Chopin et Schumann. Elle orientera ensuite son exposé afin de comprendre, avec deux rhapsodies hongroises de Brahms, comment a été transposé le sentiment dans la musique. La conférencière illustrera son propos par des citations au piano.

Charlotte Dejean est musicienne

 

 

Le début de l’agriculture au Proche-Orient, comprendre le changement des sociétés au moment où commence la maitrise de la nature

60C3
Le début de l’agriculture au Proche-Orient, comprendre le changement des sociétés au moment où commence la maitrise de la nature

Entre 12 000 et 5 000 avant notre ére, les habitants du Proche-Orient accomplissent une lente révolution, qu'on appelle Néolithisation. Successivement, ils se sédentarisent en petits hameaux, établissent de plus gros villages, y inventent l'agriculture puis l'élevage, maîtrisent le feu pour produire de la céramique. La conférencière présente une étape capitale de cette marche, celle des premières expériences agricoles. La culture des céréales et des légumineuses a été identifiée sur le site de Jerf el Ahmar, en Syrie du Nord, occupé il y a 11 000 ans. L’objectif est de montrer comment, à partir de l’étude des architectures et de leur organisation, il a été possible de mieux comprendre le changement des sociétés au moment où l'homme commence à produire sa nourriture.

 

Danielle Stordeur est Directeur de recherches émérite au CNRS.

Expériences hors du temps en caverne

60C4
Expériences hors du temps en caverne

Michel Siffre réalise en 1962 la première expérience de longue durée – deux mois - hors du temps, sur un glacier souterrain à plus de 100 mètres au fond d’un gouffre alpin. Il contribue ainsi à montrer que l’homme dispose d’une horloge interne, qui fonctionne sur un rythme un peu plus long que le rythme terrestre de 24 heures.

Fort de l’appui des militaires et de la NASA – c’est l’ère des premiers vols humains dans l’espace - puis du monde médical, il organise jusqu’en l’an 2000 des expériences de plus en plus prolongées – six mois en 1966 - et sophistiquées, dotées de moyens technologiques puissants. A l’étude des rythmes biologiques vient s’ajouter celle du sommeil – électrocardiogramme, mouvements des yeux et des muscles - de la vigilance et de manière générale celle du temps humain.

Au-delà de leur retentissement médiatique, ces expériences connaissent de nombreuses retombées pratiques dans les domaines médical, aéronautique, spatial et militaire : prise de médicaments en fonction de l’heure, syndrome du décalage horaire ou jet lag, horaires de travail à bord des sous-marins nucléaires…

60C4-2    Michel Siffre est géologue et spéléologue.

 

Philosophie et Poésie : «les amants terribles »

60C5
Philosophie et Poésie : «les amants terribles »

En Occident, avant même la naissance de la philosophie, la pensée est d'abord poétique. Le mode de penser poétique perdure à travers les siècles selon des variations qui voient la philosophie et la poésie alterner entre séparation et union, comme chez Nietsche, Heidegger, Artaud et d'autres.

L'intervention portera sur l'évocation rapide de ces variations au cours de l'histoire de la pensée occidentale. Elle débouchera sur la période contemporaine qui voit un ressaut de l'appel du poétique et son urgence dans un monde matérialiste. Face à une telle situation, en quoi la poésie, loin de prétendre changer le monde, peut-elle humblement participer à l'éveil de ses potentialités infinies ?

 

Philippe Tancelin est Professeur émérite de l'Université Paris-8.

Aquifères karstiques en Ardèche méridionale

60C6
Aquifères karstiques en Ardèche méridionale

Les spéléologues ont découvert en Sud-Ardèche de grandes zones aquifères (poches d’eau souterraines) depuis une cinquantaine d’années.

Un géographe et un spéléologue vont se retrouver pour nous expliquer ce qu’est un karst, comment il s’est formé et quelles sont les caractéristiques d’un paysage karstique : aven, doline, lapiaz, rochers ruiniformes…

Ils détailleront le fonctionnement hydrologique d’un aquifère karstique : alimentation, zones noyées et épinoyées, exutoires et trop-pleins, résurgences…

Ils présenteront également les moyens d’investigation pratiqués : traçages réalisés à l’aide de marqueurs colorés, comme ceux de l’été 2015, entre l’Escrinet et Vogüé.

 

Thierry Marchand, docteur en géographie.

Judicaël Arnaud, spéléologue et technicien au comité départemental de spéléologie.

Sur les traces de l’ours des cavernes en Ardèche

60C7
Sur les traces de l’ours des cavernes en Ardèche

Crânes, ossements, peintures : la Grotte Chauvet a rendu l’ours populaire auprès du public ardéchois. L’animal avait néanmoins été reconnu et mentionné dès le XIXème siècle, lors des premières recherches préhistoriques effectuées dans le département, à Chateaubourg, à Soyons, ou dans les gorges. Plus tard certaines grottes, particulièrement riches en ossements, ont même été exploitées comme phosphatières.

C’est en effet tout un territoire qui est susceptible d’avoir servi de lieu d’hibernation au plantigrade : les Deux-Ouvertures, le réseau Salomé, et des cavités moins célèbres qui recèlent des indices de passage : bauges, polis, empreintes…

Partons avec le conférencier sur les traces de l’ours des cavernes en Ardèche.

 

Michel Philippe est paléontologue,Conservateur honoraire du Muséum de Lyon, chargé de l’étude des ossements et indices de fréquentation de l’animal dans l’équipe de recherches sur la grotte Chauvet.

Edouard Pignon et la bataille du réalisme

60C8

La biographie d’Edouard Pignon évoque, non sans une certaine « tendresse », un peintre du XX ème siècle peu ou pas connu du plus grand nombre.

A travers le travail singulier de cet ami de Picasso, mari de l’écrivaine Hélène Parmelin, c’est un regard en marge de l’histoire de l’art officielle que l’on porte sur le XX ème siècle.

Pignon fut l’un des acteurs de la grande bataille du réalisme qui a suivi la dernière guerre mondiale, en s’inscrivant en particulier contre le « réalisme socialiste soviétique » d’une part et « l’abstraction américaine » d’autre part.

A travers les moyens mis en œuvre par Edouard Pignon, nous pouvons nous interroger sur les problèmes de la représentation du réel, de l’espace et du mouvement en peinture.

 

Jean-Claude Vincent est Professeur Agrégé d’Arts appliqués.

Mystères et complexité de l’orgue

60C9
Mystères et complexité de l’orgue

 Cette conférence se propose de présenter cet instrument mystérieux et complexe qu’est l’orgue à tuyaux: ses origines, son histoire, mais aussi sa fabrication et son fonctionnement. Pourquoi plusieurs claviers et un pédalier, et comment l’organiste peut à lui seul « piloter » un instrument aussi imposant. Au travers de courts exemples musicaux, nous découvrirons les compositeurs et les différentes esthétiques qui font son répertoire. Nous terminerons par une visite vidéo des entrailles du Grand-Orgue de Notre-Dame de Paris qui vient d’être restauré.

La photo d’annonce est celle de l’orgue de Jaujac.

 

 

Jean-Marie Hugues est organiste titulaire de l’orgue de Jaujac.

Les visions énigmatiques de Jérôme Bosch

60C10

Longtemps considéré comme le peintre du diable, Bosch n’est pas seulement un inventeur de monstres et de chimères. Cette conférence mettra en lumière la complexité et la puissance d’innovation de cet artiste. Nous verrons comment il parvient à faire la synthèse de l’Art du Moyen Âge et de l’esprit de la Renaissance. Bosch est un érudit qui utilise les textes bibliques et les bestiaires médiévaux pour parler de son temps et de ses contemporains. Il influencera des peintres comme Breughel, Goya,  Dali, ou encore des réalisateurs comme Guillermo del Torro.

Tant il est vrai que la figure de la grotesque, de l’hybride, au-delà des limites culturelles et linguistiques, parle à tout le monde. Bosch nous intrigue parce qu’il s’adresse à notre imaginaire et à notre aptitude à élaborer du merveilleux.

 

Cyril Devès, Docteur en histoire de l’art, enseignant-chercheur à l’école d’Art Emile Cohl.

Les greffes d’organes

60C11
Les greffes d’organes

Née au milieu du XXème siècle, et d’abord exceptionnelle, la greffe d’organe est aujourd’hui un traitement codifié, réalisé en routine par des praticiens spécialisés. Cette évolution résulte des progrès des techniques chirurgicales, de l’apport des connaissances immunologiques et de l’apparition de traitements immunosuppresseurs efficaces.

Après une rapide présentation historique et chirurgicale, la conférencière détaillera le Complexe Majeur d’Histocompatibilité de l’Homme, qui est la carte d’identité immunologique de l’individu et permet d’expliquer le rejet.

Seront ensuite commentés les résultats actuels des greffes d’organes, la gestion de la liste d’attente, et la carence du nombre de donneurs.

 

Marie-Marthe Tongio est Médecin à la retraite. Ancienne chef du laboratoire d’histocompatibilité de Strasbourg.

Le PASS conférences

59C0

Venir à une conférence :

  1. Tarif forfaitaire :
    • Vous pouvez acheter le PASS Conférence, son coût est de 10 € (5 € pour un étudiant), il vous donne accès à toutes les conférences du programme, il est réservé aux adhérents.
  2. Tarif unitaire :
    • Vous règlez 5 € pour la conférence, en présentant votre carte d’adhérent, ou 3 € en présentant votre carte d’étudiant.
    • Si vous n’êtes ni adhérent, ni étudiant, le tarif est de 7 € pour la conférence.
Informations complémentaires :
Toutes les conférences ont lieu à l’Espace Deydier à Pont d’Ucel, elles débutent à 18H30 précises.

La condition physique en vieillissant

59C1
La condition physique en vieillissant

Quel est, dans les sociétés riches et vieillissantes, le rôle de l’entretien physique pour permettre de vieillir  dignement ? Il y a là un enjeu de société et le maintien de la condition physique devrait conduire à diminuer les coûts sociaux de la santé. Le conférencier rappellera les processus scientifiques du métabolisme et du vieillissement. Il fournira les données qui concernent l’évaluation de la dépense énergétique dans la vie quotidienne comme dans les pratiques sportives et de loisirs. Il exposera les recommandations à l’intention des adultes âgés, et donnera des exemples d’exercices. Il terminera enfin par les moyens que propose la technologie moderne pour contrôler individuellement son activité physique.

Yves EBERHARD, Professeur Honoraire, Université Joseph Fourier, Grenoble

La condition physique en vieillissant 59C1

La question de la non-violence : Hindouisme, Jaïnisme, Bouddhisme

59C2
La question de la non-violence : Hindouisme, Jaïnisme, Bouddhisme

L'ahimsâ, mot sanscrit souvent traduit par non-violence, mais qui signifie plus précisément non (a) nuisance (himsâ) à l’égard des êtres vivants, trouve son fondement dans le passé le plus reculé de l’Inde. Elle a pour origine la doctrine de la réincarnation des âmes qui conduit à voir dans tous les êtres vivants des égaux et a surtout été pratiquée dans les sectes des renonçants et des ascètes errants qui s’opposaient aux brâhmanes et à leurs pratiques sacrificielles. Elle a reçu son application la plus radicale au Vème siècle avant J.-C. avec le jaïnisme, contemporain du Bouddha. Mais c’est le bouddhisme qui a été le vecteur de sa diffusion. C’est sur le bouddhisme et ses pratiques que la conférencière mettra l’accent.

Françoise Dastur est philosophe, Professeur honoraire des universités.

Non Violence 59C2

Non violence- texte- F. Dastur 59C2

Littérature britannique du XIXème siècle : l’ère du roman victorien

59C3
Littérature britannique du XIXème siècle : l’ère du roman victorien

Le roman émerge avec force au XIXème siècle, éclipsant les autres genres, dans un monde en transformation radicale et en rupture sociale. De Jane Austen à Oscar Wilde, de grands auteurs anglais ont marqué à jamais l’histoire de la littérature mondiale. Leur style romanesque présente des thématiques et des codes communs dans une atmosphère envoûtante romantique autant que réaliste. Pourtant, l’univers des sœurs Brontë est fort éloigné de celui de Charles Dickens (photo) ou de Thomas Hardy …

Vous êtes invités à découvrir d’autres auteurs de romans « victoriens », plus ou moins connus (E. Gaskell, W. Collins, A. Trollope, etc...), pour tenter de comprendre ce qui fait de ce roman une littérature qui nous fascine encore aujourd’hui.

 

Anne Paquette, Maître de Conférences à Paris IV-Sorbonne, Sciences-Po Paris (et à l’Ecole Polytechnique) à la retraite.

Vanille, coco et baobab

59C4
Vanille, coco et baobab

Cette conférence est présentée dans le cadre de la semaine «Invitation à l’Océan Indien», organisée par la Municipalité d’Aubenas.

Flore endémique et cultures : Madagascar demeure ce rêve de biologiste, de phytothérapeute, de planteur, … et d’homme d’affaires, inscrit au cœur de l’Océan Indien. De l’île à nos palais ou nos narines, à travers goûts et effluves, la conférencière parcourt le territoire au gré des espèces végétales, de l’usage que les hommes en eurent, de ceux qu’ils en font toujours.

On traitera bien sûr de la vanille et du cacao, « l’or noir de Madagascar », du cocotier polyvalent, du baobab. Mais encore du ravintsara et son huile essentielle, de la pervenche des gardiens de zébus, de l’aloe macroclada ou du masonjoany, dans une approche plurielle, botanique et écologique autant qu’économique.

Professeure retraitée de SVT, Françoise Payen partage sa vie entre la France et Madagascar depuis plus de 40 ans.

Vanille,coco et baobab 59C4

Le sommeil dans les Arts

59C5
Le sommeil dans les Arts

Le sommeil dans les arts : entre mythologie, inspiration artistique et fantasme

Des signes annonciateurs de l’endormissement à l’éveil, de l’abandon du corps au désir suscité par celui-ci, des rêves aux cauchemars, le sommeil ne laisse pas indifférent. Qu’il soit attendu, rédempteur, magique ou craint, il n’a eu de cesse d’attirer les artistes. Le conférencier s’interrogera sur la fascination de l’homme à l’égard de cet état qui permet de se libérer de la pesanteur matérielle. Que se passe-t-il une fois qu’on est endormi ? Quelles poses le corps prend-il dans l’intimité d’une alcôve, d’un sous-bois, d’une chambre improvisée à l’écart des regards intrusifs ? Des questions auxquelles les arts tentent de répondre. Cette conférence est une invitation au délassement, à l’éveil des sens pour pénétrer ses mystères.

 

Cyril Devès est Docteur en histoire de l’art, enseignant-chercheur à l’école d’art Emile Cohl.

Fonctions avancées d’Internet : réseaux sociaux, paiement en ligne . . .

59C6
Fonctions avancées d’Internet : réseaux sociaux, paiement en ligne . . .

Il s’agit dans cette conférence de comprendre l’intérêt de nombreuses possibilités proposées aujourd’hui par Internet telles que les réseaux sociaux ou le paiement en ligne : terminologie, enjeux et risques, modes d’emploi, protections. Le conférencier en présentera les concepts de base et une ébauche du fonctionnement général : réseau, ami, partage, abonnement, flux d’actualités… Quelques réseaux sociaux seront évoqués : Facebook, Twitter, Instagram. D’autres fonctions seront présentées : la cagnote collaborative (Leetchi, . . . ) et les paiements en ligne (Paypal . . . ).

Olivier Rivière est Informaticien

DL59C6

 

Voyages et échanges lointains, de l’Antiquité aux grandes découvertes

59C7
Voyages et échanges lointains, de l’Antiquité aux grandes découvertes

Dans l'imaginaire collectif développé depuis les Lumières, l'ouverture au monde marque l'avènement des Temps Modernes et de la Renaissance...

C’est faire peu de cas des explorateurs gréco-romains qui ont noué des contacts avec l'Asie centrale, ou encore navigué jusqu'à Ceylan, descendu les côtes africaines jusqu'en Tanzanie, et remonté l’Atlantique jusqu'en Ecosse. Quant au Moyen Age, il ne fut pas en reste, avec les voyages asiatiques de Marco Polo, les navigations afro-atlantiques des Portugais, ou encore les périples canadiens des Vikings.

Une nouvelle mise en perspective de ces voyages de découvertes, bien antérieurs à Christophe Colomb ou Vasco de Gama, ouvre sur une vision différente du monde, colorée et exotique, mais aussi audacieuse et novatrice, qui bouleverse les périodisations académiques de l'Histoire.

 

Franck Brechon est Docteur en Histoire et Archéologie, médiéviste spécialiste de l’histoire du peuplement

 

Hommes/Femmes : biologie, enseignement, opinions

59C8
Hommes/Femmes : biologie, enseignement, opinions

Les différences entre hommes et femmes ont bien sûr des fondements biologiques. Lesquels ne créent pas une inégalité de droits… On a souvent fait dire à la biologie plus que ce qu’elle peut dire, y compris dans des publications scientifiques, en particulier dans les travaux relatifs à la taille du cerveau et à la latéralisation de certaines fonctions cérébrales.

L’école est un des hauts lieux de la question de la différence entre les hommes et les femmes. Le conférencier s’intéresse à un débat récent, en analysant les passages des manuels scolaires incriminés dans la controverse relative à la « théorie du genre ». Il observe sur une trentaine de pays les conceptions que les enseignants se font de la différence des sexes, et d’éventuelles prédispositions biologiques pour telle ou telle activité.

 

Pierre Clément est biologiste, Professeur honoraire des universités.

DL59C8-1                                               DL 59C8

 

Crues cévenoles et ouvrages hydro-électriques

59C9
Crues cévenoles et ouvrages hydro-électriques

EDF exploite huit barrages sur les trois départements de Haute Loire, Ardèche et Lozère. Ces eaux alimentent pour finir deux affluents de l’Ardèche, la Fonteaulière et le Chassezac. Ces barrages sont soumis à des épisodes pluvio-orageux de type cévenol, qui restent difficiles à prévoir avec une grande précision. La maîtrise des risques liés aux crues est en conséquence un enjeu majeur. Sont en question la conception, la maintenance et la surveillance des ouvrages, mais aussi les manœuvres d’exploitation, l’organisation et la formation des équipes d’exploitants, aussi bien que la qualité des prévisions hydro-météorologiques.

Maurice Ledrappier est ingénieur EDF.

DL 59C9

L’art urbain : du graffiti au street art

59C10
L’art urbain : du graffiti au street art

L’art urbain, longtemps décrié, occupe aujourd’hui le devant de la scène culturelle. Loin d’être un simple courant de l’histoire de l’art, enfermé dans ses concepts, représenté par son écurie d’artistes vedettes et admiré par une élite, l’art urbain est par nature accessible à tout le monde, car il s’expose gratuitement dans les rues de nos villes.

Infiltrées dans le paysage urbain et attirant l’œil du passant par le biais de la couleur ou du jeu des techniques, ces œuvres interpellent et invitent à la réflexion sur des questions politiques ou de société. L’humour est, de manière générale, le maitre-outil de cette démarche, qui va parfois jusqu’à l’insolence.

A travers un panorama richement illustré, le conférencier restituera la diversité d’une forme d’expression, toujours controversée, malgré une histoire de près de cinquante ans.

DL 59C10                                     DL59C10

 

 

 

Les dunes désertiques, danseuses aux pieds de plomb.

59C11
Les dunes désertiques, danseuses aux pieds de plomb.

Les dunes de sable sont souvent l’objet d’idées fausses, dont celle de leur déplacement. Les observations de terrain et les images de satellites font état de situations diverses. Certes on a pu repérer des déplacements dans les dunes de petite taille. Mais dans les régions de grandes dunes, les formes sont remarquablement stables, sans qu’on puisse forcément expliquer cette stabilité. Les dernières découvertes en physique des grains expliquent des formes parfois étonnantes. Le conférencier abordera pour finir les politiques des états dans la lutte contre l’ensablement – qui n’est pas incompatible avec la stabilité des dunes.

Yann Callot est professeur émérite à l’Université Lumière Lyon II