Les usines à chaux de Viviers au 19ème siècle.

73C9
Les usines à chaux de Viviers au 19ème siècle.
 usine Lafarge, photo YE

Sur la rive ardéchoise du Rhône, dans sa partie méridionale, un banc de calcaire s’est révélé de tout temps propice à la fabrication de la chaux. Au 19ème siècle, la production est passée au stade industriel, avec des entreprises à Meysse, Cruas, Le Teil, Viviers. C’est à Viviers que le centre le plus important s’est développé à l’initiative de Léon et Edouard de Lafarge à partir de 1833.

La qualité du calcaire qui permet de produire de la chaux hydraulique, qui durcit dans l’eau au lieu de s’y dissoudre, a permis une expansion dans le domaine méditerranéen via le canal de Suez, les ports de Beyrouth, Alger, Sète, Marseille, etc.

La production du ciment a fini par supplanter celle de la chaux. Si la société Lafarge, devenue leader mondial, a été récemment absorbée par la Suisse Holcim, l’usine initiale de Viviers est toujours en fonction sous son nom d’origine.

Yves Esquieu, professeur émérite. Aix Marseille Université, CNRS Aix.

Date :
  • 25 mars 2024 à 18H30
Lieu / Point de rendez-vous :
Espace Deydier
Animateur / Conférencier :
Yves Esquieu.