Les morilles, une diversité bien cachée

67C8
Les morilles, une diversité bien cachée
 Morille, photo JMB

Blondes, noires, élancées, rondes, délicieuses, de feu ou vulgaires, les adjectifs ne manquent pas pour qualifier l’un des champignons les plus iconiques et les plus prisés des chefs.

Mais combien d’espèces distinctes se cachent derrière cet étendard de la mycogastronomie ?

Et alors que sa culture industrielle semble maintenant maîtrisée, que sait-on de la diversité de ses modes de vie dans la nature ?

L’introduction relativement récente de la génétique en mycologie apporte des réponses à ces questions et révèle l’histoire évolutive de cette lignée de champignons si captivants.

Jean-Michel Bellanger, Chercheur INSERM, CNRS Montpellier

Date :
  • 6 avril 2020 à 18H30
Lieu / Point de rendez-vous :
Espace Deydier
Animateur / Conférencier :
Jean-Michel Bellanger

Le mystère des « déserts kites »

67C1
Le mystère des « déserts kites »
 Désertkite, photo OB

Dans les années 1920, des aviateurs français et anglais avaient repéré aux marges du désert de gigantesques et nombreuses constructions en forme de cerf volant. Ils les avaient nommées « désert kites ». On en compte près de 6 000 entre l’Arabie et l’Asie centrale. A quoi servaient-elles ? Quand avaient-elles été construites ?

L’approche aérienne et les investigations de terrain ont permis d’en savoir davantage sur ces constructions mais de nombreuses questions sont encore sans réponse.

Olivier Barge, géographe et cartographe, ingénieur de recherches au CNRS

Un petit voyage dans le chaos, déterministe… mais imprédictible.

67C2
Un petit voyage dans le chaos, déterministe… mais imprédictible.
 Chaos, photo PB

Déterministe... mais imprédictible.

Faire rebondir une balle sur une raquette, c'est un jeu tout simple que tout le monde a déjà pratiqué.

A partir de cette expérience, légèrement modifiée à la manière du physicien,vous découvrirez pourquoi la contradiction du titre n'est qu'apparente : un système dont à priori on connait tout peut quand même se révéler rebelle à toute prédiction à long terme.

On survolera au passage de façon illustrée quelques points de ce qu'on appelle maintenant la science du chaos : fractales, attracteur étrange, "effet papillon" en mettant en parallèle leurs implications dans le monde qui nous entoure : formes naturelles, jeux de hasard, météorologie...

Pierre Boissel, professeur d'Université

Résumé de la conférence :

chaos0120

Une nouvelle histoire des relations entre Orient et Occident

67C3
Une nouvelle histoire des relations entre Orient et Occident
 Atlas Catalan, caravane, photo A. Cresques

Dans le cadre de ce que l’on nomme  « histoire globale », un courant d'étude historique s’est développé à la fin du siècle dernier, il consiste à tenir compte des connexions qui se sont établies au cours de l’histoire entre les différentes parties du monde. Une nouvelle manière, non européocentrée, de concevoir les relations entre Orient et Occident a vu le jour.

Les inventions sociales, scientifiques et techniques faites en Orient (Chine, Inde, Iran, pays arabes) et dans le reste du monde, ont permis le développement depuis le début des Temps modernes de la civilisation européenne.

Cette approche est décrite dans le livre de l’anthropologue britannique Jack GOODY paru en 2006 et intitulé Le Vol de l’histoire. Comment l’Europe a imposé le récit de son passé au reste du monde ( traduction française en 2018, édition Folio histoire).

Françoise Dastur, professeur honoraire des Universités

résumé de la conférence et bibliographie:

UP-Aubenas 27:01:2020

Marionnette – marionnettiste, le double Je(u)

67C4
Marionnette – marionnettiste, le double Je(u)
 Musée de la marionnette Charleville-Mézières, photo Pilou08

Il y a quelques décennies, les marionnettistes sont sortis de leurs castelets – ces petits théâtres de marionnettes – pour envahir l’espace de la scène, se faisant comédiens, musiciens, danseurs, aux côtés de leurs marionnettes.

Des extraits de spectacles présentés lors du Festival Mondial des Théâtres de Marionnettes de Charleville-Mézières de 2013 vous en montreront la diversité, la modernité et l’extraordinaire créativité.

Christelle Guy-Breton, Sandra Palandri, marionnettistes

Imaginer et comprendre notre univers

67C5
Imaginer et comprendre notre univers
 L'univers, public domain

Des mythes aux modèles ou la recherche d’une représentation du monde.

Des mythes chaldéens à la gravitation de Newton, à l’espace-temps selon Einstein, aux modélisations informatiques, l’homme n’a cessé d’imaginer l’univers qui l’entoure.

Nous sommes passés de l’image d’un monde plat à une terre sphérique, d’une planète placée au centre d’un espace limité à un astre minuscule perdu dans l’immensité, d’un espace immuable et statique à un univers en expansion.

Depuis le siècle dernier, les télescopes géants et les puissants ordinateurs ont révolutionné de manière spectaculaire notre vision de l’univers et ont mis en évidence de nouvelles énigmes sur son fonctionnement. Voir plus loin dans l’espace, simuler son évolution nous permet maintenant de comprendre cette merveilleuse histoire de 13 milliards d’années dont fait partie notre petite planète bleue.

Jean-Luc Boissel, professeur émérite

Résumé de la conférence:

L'Univers des mythes aux modèles

Invitation à : la littérature francophone des Caraïbes

67C6
Invitation à : la littérature francophone des Caraïbes
 Les Caraibes, photo Shadowxfox

Conférence lecture.

Après une présentation géographique et humaine de cette région du monde qui englobe les Guyanes et les petites et grandes Antilles, nous aborderons cette littérature aux multiples aspects et influences, tant par les langues utilisées – créole, anglais, français - que par la diversité des genres littéraires – roman, théâtre, poésie.

Nous y ferons la rencontre de grandes figures de la négritude – le martiniquais Aimé Césaire, les haïtiens, L. Trouillot , Frankétienne , Guy Régis Jr, James Noël , Yannick Lahens , Zoé Valdès de Cuba et bien d’autres.

Simone Picart et Christian Therme, enseignants

Les institutions européennes

67C7
Les institutions européennes
 Drapeau européen

De la qualité de nos plages au réchauffement climatique, de la protection des consommateurs à la sécurité nucléaire, l’Union européenne joue un rôle important dans la vie quotidienne des 450 millions de citoyens européens depuis plus de cinquante ans.

Mais comment les directives et règlements européens sont-ils adoptés, selon quels systèmes juridiques et sous quel contrôle démocratique ? La Commission européenne est souvent accusée d’avoir trop de pouvoir, d’être menée par des technocrates anonymes. Le Parlement européen récemment élu vous représente, mais où s’insère-t-il dans la procédure de décision ? Et comment les citoyens peuvent-ils se faire entendre dans ce processus ?

David Hollister, ancien membre du Secrétariat général du Conseil de l’UE à Bruxelles et à New York, membre de Team Europe

Une institution, la Justice

67C11
Une institution, la Justice
 La Justice, Luca Giordano, public domain

La Justice pose de nombreuses questions : quelle est son organisation, quelles sont ses évolutions, ses fluctuations, ses insuffisances ?

Quel est l’impact du ressenti du magistrat sur la décision concernant certains dossiers ?

Et comment défendre celui qui a tort, et plaider la relaxe ou l’acquittement de celui dont on sait qu’il est coupable ?

De même, certaines anecdotes nous seront relatées, recueillies au fil des quarante cinq ans d’activité professionnelle du conférencier.

Charles Imbert, avocat honoraire, ancien Bâtonnier, médiateur près de la Cour d’Appel de Nîmes, président de la section d’activités diverses du Conseil des Prud’hommes d’Aubenas

Le parfum dans les arts : le bel invisible

67C9
Le parfum dans les arts : le bel invisible
 Effluve, photo JS

Comment transposer un concept à priori abstrait, une sensation invisible sur la surface plane de la toile ou de la page ?

Nous souhaitons analyser les procédés par lesquels les artistes parviennent à nous indiquer les senteurs. Véritable enjeu plastique, les parfums participent à la compréhension des sujets représentés. Il s’agit d’aborder les œuvres par le biais des odeurs, une invitation à prendre une grande inspiration devant les arts.

Cyril Devès, enseignant chercheur en histoire de l'art, école Emile Cohl à Lyon

Palladio, architecte de la Renaissance Italienne

67C10
Palladio, architecte de la Renaissance Italienne
 La Rotunda (photo Hans A. Rosbach)

Palladio ( 1508 – 1580 ) est l’architecte génial, auteur de l’église et du dôme de Venise, perspective incontournable de la place St Marc, ainsi que de nombreuses œuvres et somptueuses demeures en Vénétie.

Grand théoricien de la Renaissance, il est aussi l’auteur de quatre livres d’architecture, dont l’influence s’exercera jusqu’à nos jours.

Nous ferons la connaissance de ce génie souvent méconnu, à travers une approche artistique et historique du patrimoine mondialement connu qu’il nous a légué.

Armand Guérin, ingénieur des services culturels et du patrimoine

Marc Seguin, savant et entrepreneur

66C1
Marc Seguin, savant et entrepreneur
 Passerelle de Tournon, photo A.Ainardi

Au XIXe siècle, Marc Seguin (1786 - 1875), originaire d’Annonay, fut une figure marquante des débuts de la révolution industrielle en France. Malgré une formation scientifique initiale assez limitée, il s’intéressa à de multiples domaines dans lesquels il réussit à s’illustrer grâce à une capacité de travail et d’autoformation remarquables et à un sens pratique indéniable.

Nous suivrons son parcours, depuis ses débuts dans l’affaire familiale de commerce de draperie jusqu’aux entreprises créées avec ses quatre frères dans des domaines aussi variés que les ponts suspendus, le halage de bateaux, la construction et l’exploitation de lignes de chemin de fer...

Nous prendrons  pour exemple un petit pont suspendu sur la Cance, classé monument historique, restauré récemment en respectant l’architecture et les dispositions constructives d’origine. Photos et courts extraits vidéo permettront de comprendre l’originalité et les limites de cette technique encore assez nouvelle à l’époque.

Alain Ainardi, Ingénieur génie civil

L’industrie en Ardèche : patrimoine et reconversion

66C2
L’industrie en Ardèche : patrimoine et reconversion
  Les-Ollières-sur-Eyrieux, Usine Fougeirol, photo FV

Si les documents touristiques mettent souvent en avant les aspects naturels et le passé préhistorique, antique et médiéval de l’Ardèche, de nombreux habitants gardent aussi la mémoire d’une histoire bien plus proche : celle de l’industrie, de ses nombreuses usines qui ont canalisé les cours d’eau, traité le fil, extrait la pierre, tanné les peaux… Certains de ces héritages, matériels et immatériels, sont parvenus jusqu’à nous. Ils posent la question de leur conservation, de leur transmission et plus largement de l’avenir que les communautés locales souhaitent construire et développer.

Ce voyage entre héritage, patrimoine et reconversion, est proposé dans une perspective géographique faisant état d’une recherche en cours au sein du Parc naturel régional des Monts d’Ardèche.

Flore Vigné, chargée de recherche au Parc des Monts d'Ardèche

L’évolution du sexe chez les végétaux

66C3
L’évolution du sexe chez les végétaux
 Pivoine voyageuse, photo JPM

Tout le monde sait comment se passe la reproduction chez les mammifères. Ces mécanismes chez les poissons, les araignées ou les vers de terre sont un peu moins connus. Mais tous ces animaux ont en commun de produire des gamètes : les spermatozoïdes des mâles vont féconder les ovules produits par les femelles. Le résultat étant la production d'un oeuf qui se développera ultérieurement en un individu.
Chez les plantes, les choses sont différentes et nettement plus compliquées. Les grains de pollen produits par les fleurs ne sont pas des gamètes mâles et ce que l'on nomme ovules dans le pistil d'une fleur n'est pas un gamète femelle.
Pour comprendre ce qui se passe chez les plantes à fleurs, il faut suivre le cours de l'évolution depuis les algues vertes marines comme la Laitue de mer, en passant par les fougères et les conifères.
Les mécanismes physiologiques sont étonnants, de même que les moyens utilisés pour assurer la fécondation entre des individus fixés au sol qui ne peuvent donc pas se rapprocher.

Jean-Paul Mandin, président de la société de botanique de l'Ardèche

Louis Pasteur, père de l’œnologie moderne et de la microbiologie

66C4
Louis Pasteur, père de l’œnologie moderne et de la microbiologie
 Louis Pasteur, tableau d’Albert Edelfelt CC

En 1863, Napoléon III demande à Louis Pasteur, déjà célèbre pour la découverte des levures dans les fermentations lactique, alcoolique et acétique, d’étudier les maladies qui compromettent l’exploitation des vins français. Pasteur en identifie les microbes, préconise le chauffage des vins et dépose le brevet de la pasteurisation, qui permettra d' obtenir des produits français de qualité.

La vie de Pasteur et ses grandes découvertes seront évoquées, puis plus précisément ses travaux sur les levures, les maladies du vin et la pasteurisation.

Dominique Vidal, directeur de recherche en microbiologie et conférencier en histoire et philosophie des sciences

Du bâtisseur d’empire au prince des océans

66C5
Du bâtisseur d’empire au prince des océans
 Voyage de Bougainville, photo Jeffdelonge, CC

A travers le miroir du temps, partons à la rencontre de deux personnages étonnants, assoiffés de rencontres et de découvertes.

D’abord, Samuel de Champlain, explorateur infatigable, cartographe génial, qui passa le plus clair de son temps dans ses voyages. Il fit notamment construire « l’Abitation du Québec », créant ainsi la Nouvelle-France et nous laissa des écrits évocateurs sur les amérindiens.

Puis, Louis-Antoine de Bougainville qui, après avoir participé aux guerres de conquête en Amérique du Nord, accomplira un premier tour du monde dont il rapportera certains épisodes, ainsi qu’une fleur désormais bien connue, la bougainvillée, offerte à Joséphine de Beauharnais. A sa mort, il sera inhumé au Panthéon, avec tous les honneurs.

Eric Gérome, écrivain-conférencier

Les pratiques funéraires, 2000 ans d’histoire

66C6
Les pratiques funéraires, 2000 ans d’histoire
 photo F Hernandez

Les pratiques funéraires sont un révélateur de la place des morts et de leurs rapports avec les vivants. Influencées par les croyances, les coutumes, les événements et les connaissances, elles ont varié au fil des siècles et constituent un bon observatoire de la société des vivants.

L’exemple de La Garde-Adhémar, en pays rural, s’insère pleinement dans les récentes perspectives de recherches archéologiques et historiques. Il permet d’appréhender, sur un temps long, la nouvelle organisation funéraire qui découle du passage de la nécropole antique au cimetière chrétien. Au XIXe siècle naissant, la nécessité d’éloigner les morts des vivants et la volonté d’établir un véritable culte des morts entraînent l’apparition du cimetière moderne et la municipalisation de la gestion des défunts. Actuellement, la société peut-elle se satisfaire  d’une marche vers un culte du souvenir des morts sans expression collective ?

Françoise Hernandez, historienne

L’absinthe : fascination et déchéance autour de la fée verte

66C7
L’absinthe : fascination et déchéance autour de la fée verte
 E.Degas, l'absinthe, domaine public

Rencontre avec la fée verte qui a mené bon nombre d'artistes et d'écrivains à la suivre.

Nous allons voir comment l'absinthe a fasciné et comment cette fascination va sombrer dans une méfiance qui aboutira en 1915 à son interdiction. Le propos est de voir comment cette boisson a marqué la société du XIX ème siècle et comment elle a influencé tous les mouvements artistiques.

Cyril Devès, enseignant chercheur en histoire de l'art, école Emile Cohl à Lyon

Témoignage : Vivre avec « Le Mur » à Berlin

66C8
Témoignage : Vivre avec « Le Mur » à Berlin
 Le Mur, photo PK

Le Mur de Berlin et la vie au quotidien des berlinois de l‘ouest

Après un court rappel de l'histoire allemande de 1937 à la construction du mur de Berlin, suivront quelques impressions étonnantes sur la vie à Berlin-Ouest.

‌‌Pendant 28 ans le "mur de la honte" a divisé la ville de Berlin, il a tué des hommes, séparé des familles. Alors comment pouvait-on vivre à Berlin-Ouest, malgré cette lamentable construction constituée de deux murs parallèles de 3,60m de haut séparés par un ’’no man's land" et surveillés par 14.000 gardes, 600 chiens et 302 miradors? Et pourquoi cette ville amputée de sa moitié a-t-elle attiré les jeunes, les artistes et les curieux du monde entier? Beaucoup de messages immortalisés sur le mur témoignent de la relation que les berlinois de l'Ouest entretenaient avec cette horrible construction.

Largement subventionnée par la République Fédérale d’Allemagne, Berlin-Ouest formait une île resplendissante au milieu du communisme soviétique.

Anne-Marie et Peter Krohn

Nanoparticules, outils d’innovation bénéfiques ou dangereux

66C10
Nanoparticules, outils d’innovation bénéfiques ou dangereux
 Nanoparticule, photo D. Le Guellec

L’univers des nanoparticules est vaste et couvre de multiples secteurs, dont particulièrement l’électronique, la médecine, les industries alimentaire et textile.

Les nano-objets, dont l’intérêt repose sur leur morphologie et leur taille, promettent des avancées significatives dans de nombreux domaines.

Quelles en sont leurs champs d'application et leurs utilisations ?

Quels dangers éventuels et quels bénéfices représentent-ils pour l’homme ?

Dominique Le Guellec, Professeur des Universités, UMR de biologie tissulaire et ingénierie thérapeutique de Lyon

La deuxième vague de domestication végétale au Proche-Orient : l’histoire de la vigne et de l’olivier

65C1
La deuxième vague de domestication végétale au Proche-Orient : l’histoire de la vigne et de l’olivier
 la vigne et l'olivier, photo JS

Les débuts de la période Néolithique, il y a environ 12000 ans, ont vu la naissance de l’agriculture avec notamment la domestication des céréales et des légumineuses. Par la suite, à partir des VI ème - V ème millénaires av. J.-C., de nouvelles espèces végétales vont être domestiquées, particulièrement la vigne et l’olivier qui sont des productions agricoles méditerranéennes emblématiques.

C’est au cours des trois derniers millénaires av. J.-C., avec la naissance des villages agraires, des villes puis des Cités-États et des royaumes qu’apparaît un monde qui se complexifie d’un point de vue non seulement politique et social mais aussi économique.

Nous examinerons les incidences de ces changements sur les systèmes de production alimentaire et plus généralement, sur les systèmes agro-pastoraux.

Linda Herveux, chercheur CNRS, antenne de Jalès.

Les établissements monastiques de la montagne ardéchoise

65C2
Les établissements monastiques de la montagne ardéchoise
 Abbaye de Mazan, photo MS

Entre la période carolingienne et le XIII ème siècle, la montagne, aux confins du Vivarais et du Velay a vu s'installer plusieurs établissements monastiques.

De leurs différentes façons de gérer la terre sont nés différents domaines qui conditionnent encore aujourd'hui les territoires de la montagne ardéchoise.

L'histoire de l'arrivée des moines et de la constitution de ces domaines nous conduira à la découverte des abbayes de la montagne notamment celles de Mazan et  des Chambons, la chartreuse de Bonnefoy, la commanderie de Lavillatte...

Elodie Blanc, historienne médiéviste.

La truffe, mythes et réalités

65C3
La truffe, mythes et réalités
 Truffes, photo BH

Comment était perçue la truffe de l’Antiquité jusqu’à la Renaissance puis de la Renaissance à nos jours ?

Comment reconnaître quelques variétés de truffes ?

Quelles ont été les évolutions de la trufficulture et notamment le passage de la cueillette à la culture ?

Pourquoi développer la trufficulture en France et particulièrement en Ardèche ?

Conférencier, Serge Barruel, président du syndicat des trufficulteurs d’Ardèche.

L’absinthe : fascination et déchéance autour de la fée verte

65C4
L’absinthe : fascination et déchéance autour de la fée verte
 E.Degas, l'absinthe, domaine public

Rencontre avec la fée verte qui a mené bon nombre d'artistes et d'écrivains à la suivre.

Nous allons voir comment l'absinthe a fasciné et comment cette fascination va sombrer dans une méfiance qui aboutira en 1915 à son interdiction. Le propos est de voir comment cette boisson a marqué la société du XIX ème siècle et comment elle a influencé tous les mouvements artistiques.

Cyril Devès, enseignant chercheur en histoire de l'art, école Emile Cohl à Lyon.

Winston Churchill, un héros du XX ème siècle

65C5
Winston Churchill, un héros du XX ème siècle
 W.Churchill, photo BiblioArchives

Winston Churchill ou « Le vieux lion » est perçu aujourd’hui comme un héros de la 2ème guerre mondiale et un grand symbole de la Grande Bretagne.

Son style et le destin ont fait oublier qu’il fut parfois détesté de ses contemporains et considéré comme un politique raté.

Il sera intéressant de revenir sur cette part d’ombre qui révèle la complexité extrême et fascinante de ce chef de guerre au verbe haut, aristocrate sûr de lui et travailleur acharné.

Personnage aux facettes multiples, journaliste, écrivain, peintre et historien autant que militaire et membre de différents gouvernements, il était égoïste, méprisant, insupportable… mais aussi humaniste, visionnaire, jovial, bon vivant …

En définitive et contre toute attente, c’est comme homme politique qu’il aura marqué le XXème siècle en incarnant la lutte et la victoire contre le nazisme.

Anne Paquette, maitre de conférences honoraire à l’université de Paris 4 Sorbonne.

Résumé de la conférence  et bibliographie

Aventure industrielle : le familistère de Guise

65C6
Aventure industrielle : le familistère de Guise
 Familistère de Guise, photo BD

C'est l’aventure industrielle, sociale et architecturale menée par Jean-Baptiste Godin (1817-1888), industriel influencé par la doctrine utopique de Charles Fourier. Godin investit son énergie, son savoir-faire et son capital dans une usine à Guise, usine célèbre pour la production des poêles en fonte Godin.

Il y adjoint des logements confortables pour les salariés, une école, des magasins coopératifs, une buanderie-piscine, une crèche, un théâtre, un kiosque à musique, des jardins.

Mais les inégalités de statuts dans l’association des salariés, les avancées sociales à l’extérieur du familistère, la grève de 1929… indiqueront toutes les limites de cette expérience. Et, en 1968 le marché mettra fin, à cette expérience coopérative.

Aujourd’hui, le patrimoine architectural de ce site, dignement restauré et réhabilité, en fait un lieu de visite et de réflexion sociale remarquable.

Bertrand DEVAUX,  Ingénieur en génie mécanique et auditeur libre à l’Ecole du Louvre.

Familistère de Guise : bibliographie

Familistère de Guise (Article libération)

Aventure industrielle : Lafarge et les cimentiers des bords du Rhône

65C7
Aventure industrielle : Lafarge et les cimentiers des bords du Rhône
 Lafarge, les carrières, collection M.M-P

Marylène Marcel-Ponthier a publié plusieurs monographies et rédigé de nombreuses chroniques ayant pour objet le patrimoine de Montélimar et de ses environs. Ses travaux  l’ont conduite à s’intéresser aux vestiges des fours à chaux d’Ardèche et de la Drôme.

Nous découvrirons qui étaient les premiers cimentiers, quelles furent les premières implantations de leurs usines peu à peu absorbées par l’entreprise Lafarge. Quelle est l’histoire de la famille Pavin de Lafarge, de ses conceptions entrepreneuriales et quelle est  l’évolution de cette entreprise.

Marylène Marcel-Ponthier, écrivain conférencier.

Aventure industrielle : le moulinage de Landes à Chassiers

65C8
Aventure industrielle : le moulinage de Landes à Chassiers
 Moulinage de Lande, collection BH

Suscité et encouragé par les soyeux lyonnais, le moulinage de la soie est devenu la grande affaire des ardéchois dès le XVIII ème siècle, au point de produire la moitié des quantités de fil utilisé par les tisserands de la grande ville.

Pour cela, on a construit dans le département quelque quatre cents fabriques, installées pour la plupart dans les fonds de vallées car utilisant l’énergie hydraulique. Ces fabriques se repèrent aisément dans le paysage à leur air de famille (bâtiments trapus et allongés).

Cependant quelques unes font exception et se distinguent par leur aspect esthétique original. En Bas Vivarais, l’exemple le plus notoire est celui de la fabrique de Landes à Chassiers.

Une analyse minutieuse de l’histoire de ce moulinage, entre 1800 et 1937 nous permettra d’en distinguer les évolutions dans le temps, d’explorer les conditions naturelles du site, les constructions successives et de cerner les causes d’échecs.

Yves MOREL, Agrégé de géographie, Docteur en histoire.

La chute de l’Empire Ottoman

65C9
La chute de l’Empire Ottoman
 Empire Ottoman, photo lynxxx (public domain)

L'Empire Ottoman, qui s'étendait sur tout le pourtour de la Méditerranée et jusqu'à la Hongrie, a été disloqué à la fin  de la première guerre mondiale (il était l'allié de l'Allemagne) .

L'Angleterre et la France, lors du traité de Sèvres, ont imposé un découpage de frontières dont les répercussions font encore l'actualité d'aujourd'hui (Palestine, Israël, Liban, Syrie, Arabie Saoudite, Turquie, Arménie, Kurdistan...)

Yves Guiton, ancien directeur général des fondations John Bost et des Diaconesses de Reuilly.

Correspondances pendant la Grande Guerre

65C10
Correspondances pendant la Grande Guerre
 photo P.Dubreuil

Cette conférence nous confirmera le rôle essentiel des services postaux civils et militaires, tant au plan logistique que social et humain, pendant la Première Guerre Mondiale .

Nous y examinerons le volume et les incidences des échanges de correspondance entre les soldats et leurs proches, l’organisation de la Poste tant civile que militaire à cette époque et les éventuelles censures.

Les témoignages de ces écrits nous permettront de plonger dans l’atrocité au quotidien de cette guerre et d’en mieux découvrir les acteurs.

Philippe Dubreuil, écrivain conférencier.

Pèlerinages fameux ou méconnus, du Moyen-Âge à aujourd’hui

65C11
Pèlerinages fameux ou méconnus, du Moyen-Âge à aujourd’hui
 Le Puy , photo JS

Les chemins de Saint-Jacques connaissent aujourd’hui un renouveau extraordinaire, à l’instar, dit-on souvent, de ce qu’ils étaient au Moyen-Âge. Le sanctuaire de Saint-Gilles-du-Gard, plus près de nous, eut aussi son heure de gloire, et fut, au XII ème siècle, en son temps comparé à Rome, Jérusalem et Compostelle.

Nous reviendrons sur l’histoire de ces chemins, plus particulièrement le Camino Francés, le chemin du Puy et la Régordane, ce que l’on en sait, ce que l’on en imagine. Quand l’histoire et le mythe se mêlent…

Marie-Virginie Cambriels, écrivain.